Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

10ème journée : GFCO Ajaccio 3-1 FC Nantes

Publié le 7 Octobre 2012

Il y a des matchs que l'on aimerait ne pas voir jouer et perdre directement sur tapis vert. Tous les ingrédients étaient réunis pour que le supporter nantais averti passe une sale soirée. Comment pouvait-il en être autrement? Alors oui c'est facile de dire que le Gazélec est faible et que le FCN devait facilement battre ce club mais pourquoi sortir de telles banalités connaissant le contexte précédant le match et le contenu même du match?

Pour rédiger cet article je vais m'inspirer du récit d'un amoureux du FCN qui fait partie de cette confrérie des Anonymous du FCN.

Son résumé est complet. En voici quelques extraits, complétés par d'autres analyses :

Le match d'hier était largement prenable (leur niveau n'était pas si exceptionnel que ça) s'il n'avait pas été entaché de grosses erreurs d'arbitrage qui ont profité au Gazélec. Les deux premiers buts adverses ne sont pas valables :

* 1er but => Coup franc généreux, voire imaginaire

* 2eme => Faute sur riou, il sort boxe le ballon et un ajaccien lui rentre dedans, il est déséquilibré quand il retombe.

A partir de là le match est joué! Prendre 2 buts coup sur coup non valables, je me demande qui en France peut se relever devant un tel scénario.

Le 3ème but est anecdotique. Il viendra d'un mauvais alignement de la défense et très beau dribble de l'attaquant ajaccien seul en pointe. On peut imaginer que ce but ne serait jamais arrivé à 0-0...bref Arbitre 2-0 FC Nantes, match plié au bout de 30 minutes.

Alors petite parenthèse pour éviter les réactions trop faciles : certains vont dire que cela s'équilibre car au match d'avant le FCN avait soi disant été avantagé contre Lens lors de la large victoire 4-0. Or, après analyse de chaque but, il se trouve qu'ils sont tous valables. Donc il n'y a pas de "compensation". Par contre on peut parler de compensation pour le Gazélec qui au match précédent s'est fait égaliser à la dernière seconde contre Monaco sur un coup franc très litigieux. Cette parenthèse est dédiée à tous ceux qui pensent que sur une saison, toutes les équipes recoivent ce genre de compensation. Et bien non. Le FCN attend toujours ces compensations depuis plus de 3 ans (depuis que je tiens les "comptes").

Un autre fait de match extérieur au FCN et qui annonçait la couleur était que la ligue a refusé d'homologuer le stade Ange-Casanova du Gazélec et que le club ne s'attendait pas à cela. Les supporters étaient très remontés et les dirigeants aussi. Le match a été déplacé dans le stade Francois Coty du voisin ajaccien (AC Ajaccio) et la place était offerte. Les supporters étaient bien chauds pour cette rencontre. Cela fait la 2ème fois que le FCN subit les caprices de ce genre de la ligue. L'an dernier à la 37ème journée, le SC Bastia est déjà champion et souhaite recevoir le trophée du vainqueur de la L2 dans son stade. Mais la ligue préfère envoyer ses émissaires à Guingamp pour fêter les 100 ans du club...belle provocation...belle preuve que la ligue est intimidée par l'atmsophère corse au point de ne pas se rendre là-bas. Le FCN n'avait pas pu lutter contre la fougue bastiaise (défaite 2-1, complètement logique je précise).

Passons aux faits propres au FCN. Car oui le FCN n'a pas besoin des erreurs d'arbitrage pour réaliser des mauvaises performances. Le FCN se rendait en Corse avec une défense plus que remaniée. Véritable hécatombe. La semaine a été marquée par une multiplication de blessures. Le club a fait signer Aloui mais il n'était pas qualifié pour ce match. Cichero ne préférait pas se rendre en Corse (article à venir sur cette "affaire Cichero" et sur le manque de professionnalisme du club/du joueur). Et comme cela ne suffisait pas, Alcibiade s'est blessé rapidement durant le match. Bref avec une telle défense inexpérimentée, on pouvait s'attendre au pire, surtout face à des corses survoltés qui venaient de mettre à mal la défense monégasque au match précédent. Et les corses jouaient les coups de pied arrêté à fond donc c'était très mal engagé.

Voici pour résumer les raisons de la défaite par ordre d'importance : les arbitres, Cichero, l'hécatombe en défense, les joueurs titulaires (le réalisme n'est toujours pas quelque chose d'assimilé au FCN, les défenseurs ont pris l'eau sauf captain' Veigneau), le coaching (on pouvait imaginer qu'avec une défense qui prend l'eau, MDZ aurait pu/dû jouer l'attaque pour compenser).

Commenter cet article