Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Les notes du match OM - FC Nantes

Publié le 8 Décembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS in Notes

Pour la troisième fois en moins d’une semaine, voici les notes du comité anonymous ! Quatre administrateurs se sont prêtés à l’exercice cette fois-ci, avec de très bonnes notes, gonflées par l’euphorie d’une victoire au Vélodrome.

Comme il fallait une petite photo pour présenter ces notes, on a cherché quelque chose qui sentait bon le football, représentait Marseille avec des couleurs nantaises. On n’a pas trouvé, alors du coup on a juste pris la photo d’un marseillais (enfin ex-marseillais maintenant) à Nantes.

On attend vos notes désormais ! Voici les nôtres (pour ceux qui veulent savoir comment sont déterminées ces notes, rdv sur le post des notes de Bordeaux il y a quelques semaines) :

Nantes : 7,8. Gagner au Vélodrome, même quand il n'est pas plein, ce n'est jamais facile. Le jeu développé n'était pas aussi intéressant que celui vu à La Beaujoire mais les canaris ont marqué pendant leur temps fort et n'ont pas encaissé un but lors de leur temps faible. Plaisant.
Marseille : 6. Hormis la seconde période où ils ont démontré des choses intéressantes, notamment par Gignac, ils n'ont pas été dedans pendant toute la première période. Si Nantes avait été réaliste, ça faisait au minimum 2-0 à la pause. Le gros bémol : les joueurs se sentent tout permis et vont souvent prendre l'arbitre à partie.
MdZ : 8. Il avait dit qu'il fallait mieux commencer les rencontres face aux gros, c'est ce qui a été fait hier soir. Vrai meneur sur le banc, il n'a pas arrêté d'encourager ses joueurs pendant toute la rencontre. Parfois théâtral, on aime le voir comme ça.
Arbitre (Turpin) : 7. Arbitrer au vélodrome, ce n'est pas facile. M. Turpin ne fait pas partie des arbitres habituellement bien notés sur cette page mais là il faut reconnaître que le match n'était pas facile avec des marseillais qui réclamaient un peu tout et n'importe quoi. Il a tenu son match. Arbitrage à l'anglaise avec le jeu qui peut se dérouler sans être sans cesse interrompu.

Riou : 7,5. Sept arrêts, bien présent sur les coups de pied arrêté, impeccable. La baraka. Point.
Alhadur : 7,6. Thauvin a du se dire plusieurs fois : "Hey c'est qui lui ?", le meilleur match de Chaker cette saison, rien à dire. Propre dans la relance et très bon dans ses interventions, serein et tranquille pendant toute la rencontre.
Djilobodji : 9. Le géant jaune continue son règne en ligue 1. Là où il passe, les occasions ne repoussent pas. On ne peut pas dire le match parfait, car il a loupé quelques tacles et interventions, mais quelle présence défensivement ! Il était également à deux doigts de doubler la mise en première période sur corner
Vizcarrondo : 6,6. Un bon placement, de bonnes interceptions. Bon, mais sans plus, éclipsé par le match exceptionnel de Djilobodji.
Cissokho : 7,4. Il court, il court le furet. Il laisse sur place Dimitri Payet...
Touré : 7,1. On sent la différence quand il est là. Le milieu est plus compact. Travailleur de l'ombre, mais le travailleur de l'ombre commence à se faire voir ! Plus présent offensivement et techniquement.
Deaux : 6,6. Volontaire. Il en a parfois trop fait. Est apparu un peu fatigué.
Bessat : 8. Du grand Bessat. Il revient tranquillement au niveau auquel on l'attendait.
Bedoya : 7,6. Deuxième but en deux matchs. Il prend ses marques dans le collectif canari. Une première période souveraine, où on a vu le vrai Alejandro Bedoya. Combatif, accompagnant les actions offensives, buteur et très intéressant dans le jeu. Un peu moins bien en seconde période, normal il a été titularisé trois fois en 6 jours. Mais c'est ce qu'on veut voir à chaque sortie de sa part !
Gakpé : 7,1. Parfois brouillon, parfois déroutant pour la défense marseillaise. Comme pour Bessat, doit être plus décisif et tueur devant la cage adverse.
Djordjevic : 6,8. Son travail de pressing a gêné considérablement la relance marseillaise. Il a gagné quelques duels, néanmoins on sent qu'il est en plein doute. Passeur sur le but de Bedoya, il a raté la balle du break à 10 min de la fin. Préférant frapper fort, plutôt que de placer le ballon. Panne de confiance ?

Les notes du match OM - FC Nantes
Commenter cet article