Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

27ème journée de L2 : RC Lens 1-2 FC Nantes, cardiaques s’abstenir !

Publié le 7 Mars 2013

Faits de jeu

2ème (min) : Parade de Ru.Riou sur une frappe de Gakpé qui, dans son élan marche involontairement la cuisse de Riou avec ses crampons. Le gardien lensois sera remplacé à la mi-temps.

10ème : Aristeguieta repris dans la surface par Yahia. Action similaire à celle contre Le Havre. Fauché, ballon au pied. Aucun ralenti disponible. Impossible de savoir s’il y a faute ou non.

14ème : But de Gakpé.

21ème : Duel aérien entre Aristeguieta et Touré acte I. Aristeguieta se plaint de la cheville, le lensois n’a vraiment pas joué le ballon à la régulière.

30ème : Poteau de Bessat.

32ème : Sortie de Ré. Riou le long de la ligne de corner qui veut boxer le ballon dans les airs mais il est en retard et dans son élan il percute N’Diaye qui luttait pour le ballon. Carton jaune et pénalty logiques. Sortie complètement ratée, le lensois était excentré et ne représentait pas un si grand danger au point de « bondir » sur lui. Il n’y a pas d’occasion de but directe sur l’action. De plus, il y avait Bessat pour presser le joueur lensois derrière lui. Mettre un carton rouge sur cette action est exagéré. Le lensois ne s’est pas plaint plus que cela et n’a pas simulé un KO, il faut le souligner.

33ème : Pénalty transformé par Valdivia (cette saison : 11 buts dont 5 sur pénalty, « pur produit lyonnais » comme l’a présenté le commentateur d’Eurosport…).

40ème : Tacle, pied décollé et au-dessus du tibia, de Demont sur Deaux. M. Moreira ne sort que le carton jaune. L’image est impressionnante. Décision très contestable et polémique quand on sait que la France du football a été sensibilisée tout le weekend sur le sort de Clément victime d’un attentat d’Eysseric (ASSE-NICE). Fracture ouverte tibia-péroné, fin de saison pour ce joueur. M. Moreira n’a pas dû regarder la télévision ce weekend et discrédite l’ensemble de la profession. Règles et consignes pas appliquées. Arbitrage à plusieurs vitesses : un acte de nature similaire n’entraîne jamais la même sanction. Par contre on peut être certain à 100% que si c’était Deaux l’agresseur, il prenait un carton rouge direct (son seul et unique passif : Arles-FCN).

45ème : Duel aérien entre Aristeguieta et Touré acte II. Le lensois gagne le duel en faisant une main clairement volontaire. Il tend son bras au-dessus de Fernando à la manière de Superman avec ascenseur en bonus. Aristeguieta prend encore un coup. L’arbitre siffle faute mais ne distribue pas de carton jaune. Une main volontaire doit entraîner systématiquement un carton jaune même si ce n’est pas dans la surface de réparation !

C’est la 2ème intervention illicite de Touré sur Aristeguieta. Que fait M. Moreira ?

45+3ème : Carton jaune pour Cichero. Il perd bêtement un ballon en défense. Il fait une faute grossière pour annihiler une action. L’action se déroule proche de la ligne de touche (« à 3 mètres de la surface de réparation, côté droit » d’après le live sur Eurosport). Cichero n’entrave pas une occasion de but directe pour Lens. Il n’a pas non plus taclé N’Diaye de manière violente ni au-dessus du tibia. D’ailleurs le lensois se relèvera sans histoire. Encore une fois parler de carton rouge n’est pas approprié.

52ème : D’après le live sur Eurosport « Aristeguieta joue de nombreux ballons dos au but et il subit beaucoup de fautes dans cette position ».

67ème : Pied haut d’Eudeline. M. Moreira siffle faute. Sur l’action on voit que le lensois avait aussi levé son pied haut. De plus, les deux joueurs étaient assez distants pour jouer un ballon en l’air sans se blesser. Coup de sifflet intempestif de M. Moreira. Lens en profite.

69ème : D’après le live sur Eurosport « Lalaïna Nomenjanahary se loupe sur un tir des vingt mètres mais sur cette action, les Lensois réclamaient un penalty à la suite d'un contact entre Djilobodji et N'Diaye dans la surface de réparation nantaise ». A vérifier. Peu de personnes, même du côté des supporters lensois, ont parlé de cette action.

78ème : Faute grossière de Yahia non sanctionné. Il avait déjà fait une faute similaire dans le match. L’arbitre ne semble pas vouloir le sanctionner.

79ème : 3ème faute de Yahia (sur Aristeguieta encore) ENFIN sanctionné d’un carton jaune.

Aristeguieta prend autant de coups que Djordjevic et les arbitres ne sont pas décidés à davantage le protéger que le serbe. Quelle bonne nouvelle…

85ème : Faute sur Trébel qui est déséquilibré mais qui ne tombe pas. L’avantage ne profite pas car le ballon finit en 6 mètres. M. Moreira ne revient pas à la faute. La plupart des joueurs de football ont la solution pour éviter cette injustice : ils tombent au moindre contact et en rajoutent immédiatement. Le FCN ne fait toujours pas cela et on peut être fier de supporter un club qui transmet ses valeurs. Après il ne faut pas venir se plaindre qu’on ne nous siffle rien…on ne triche pas assez dans ce football moderne calculateur.

88ème : Encore une faute sur Trébel qui aurait pu amener un coup franc dangereux. L’arbitre ne siffle pas.

90ème : Coup franc pour Lens à la suite d’une main nantaise involontaire de Djilobodji sur une passe de N’Diaye.

 

Bilan

Au niveau sportif, le FCN a réalisé l’un de ses plus beaux matchs. De l’envie du début à la fin. Pas de trou d’air. Les lensois, bien diminués en attaque (beaucoup d’absents, série de 3 matchs en une semaine, merci la coupe de France en semaine qui pénalise les clubs qualifiés !) ont été peu dangereux. A la mi-temps si le FCN mène 2-1 ou 3-1 c’est logique. Après il ne faut pas oublier que le réalisme est difficile à maîtriser tous les weekends et qu’un gardien ou un défenseur adverse sert à stopper les frappes. Certains supporters nantais parlent trop souvent de loupés et dénigrent la défense adverse à tort. Les joueurs que nous supportons évoluent au FCN et non dans les plus grands clubs européens. Ne leur reprochons pas de ne pas faire mouche à tous les coups. Je pense à l’occasion d’Eudeline où beaucoup s’en sont pris à lui pour avoir manqué l’occasion du break, mais la défense sert quand même à quelque chose non ?

Au niveau performance individuelle, Gakpé confirme qu’il est revenu de la CAN marabouté. Le FCN a récupéré un Eto’o ! Son efficacité et sa vivacité font (presque) oublier des errements défensifs de plus en plus nombreux. Depuis plusieurs semaines, nous voyons Cichero sortir des prestations très moyennes. Riou qui était plutôt « l’assurance tous risques » et en grande partie responsable de l’efficacité défensive du club (surtout à l’extérieur) semble avoir des sauts de concentration durant les matchs. Seul Djilobodji semble imperturbable et continue de faire son Marcel Desailly. Quelle progression !

Au niveau arbitrage, à l’image de sa « sublime » prestation lors du fameux FCN-Niort, de si bonne facture que Djordjevic avait tenu à le remercier personnellement (« et là tu la siffles pas la faute, fils de p**** ? »), M. Moreira s’est encore fait remarquer (voir les faits de jeu). Le supporter rêve de regarder des matchs sans avoir à dire « l’arbitre a été bon » ou bien «l’arbitre a été mauvais ». Le supporter rêve d’un arbitre qui fasse simplement son travail sans faire parler de lui et qu’il soit le plus juste possible. Avec un arbitre comme M. Moreira ce n’est pas possible. Il fait partie de ces arbitres « gendarmes » qui ne sentent pas le jeu, qui sont accros au sifflet et qui ne prennent jamais les mêmes décisions pour un même fait. Il fait partie de ces arbitres qui, même avec l’aide de la vidéo, continueront à faire plein d’erreurs. Il y existe des footballeurs professionnels de niveau médiocre, il en est de même pour les autres acteurs du football…

Commenter cet article