Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

7ème journée de L2 : Nantes 1-1 Guingamp

Publié le 22 Septembre 2012

Les faits de jeu majeurs

- Juste avant l’action qui amène à l’égalisation guingampaise : Djordjevic part au but, il est retenu par un guingampais, pratiquement en position de dernier défenseur, plein axe. Djordjevic arrête sa course à cause du tirage de maillot mais l’arbitre ne siffle pas de faute.

L’action est visible sur le lien vidéo à partir de 10’50.

Contre Arles (6ème journée), quelques minutes après l’expulsion de Deaux, Djordjevic avait été retenu par le maillot dans la surface de réparation (voir photo 12 sur 38 de la galerie images de Arles-Nantes). Il s’était battu pour s’échapper de la tenaille du joueur arlésien, il avait continué son action et au final l’arbitre avait laissé un avantage inutile. On peut supposer qu’il ait souhaité contre Guingamp avoir la faute dès le départ. Et bien non il n’y a rien à faire ce n’est jamais sifflé en faveur du club.

- L’action continue, les guingampais partent en contre (certains nantais ne sont pas replacés, surtout Djordjevic qui demande toujours la faute pour le tirage de maillot). Sur un duel entre Giresse et Cissokho où il ne semble pas y avoir contact, l’arbitre siffle faute du nantais, à la grande surprise des 2 joueurs (Sur Twitter, Cissokho a raconté l’action avec franchise sur son compte : « il n’y a pas faute sur Giresse, lui-même ne réclame rien »). Sur le coup franc plus que généreux, Guingamp égalise.

- Un contrôle de la main fait par un guingampais : pas de faute (comme contre Arles, voir photo 27 sur 38 du diaporama du match contre Arles).

- 34 fautes durant ce match. Soit une faute sifflée toutes les 2’45. Comment jouer au foot dans ces conditions ?

- 18 fautes nantaises alors que le club joue à domicile. 3 cartons jaunes de chaque côté :

1) Carton jaune de Cichero : juste avant la sanction, Martins Pereira fait une très grosse faute, l’arbitre M. Falcone lui dit que c’est la dernière fois avant sanction. Ensuite Cichero fait preuve du même engagement sur la faute qu’il fait. Il n’a pas le droit à l’avertissement verbal c’est directement carton jaune. 2 poids 2 mesures. L’an dernier ce genre de scénario arrivait très souvent (Krychowiak, Bessat avaient été sanctionnés dans les mêmes conditions).

2) Carton jaune de Cissokho : la touche est nantaise. Tout le monde l’a vu sur l’action sauf l’arbitre de touche qui est pourtant le mieux placé. Cissokho un peu énervé vient réclamer la touche auprès de l’arbitre. Carton jaune pour contestation.

Diverses conclusions

- En 1ère mi-temps, Guingamp a été dangereux mais n’a pas marqué. En 2ème mi-temps, Guingamp était bien inoffensif mais a marqué quand même grâce à l’arbitre. Où est la logique ?

- En 8 matchs (7 en L2 et 1 en coupe), Le FCN a déjà été arbitré 2 fois par M. Julien et M. Falcone (qui a été remplacé au dernier moment contre Nîmes). La ligue impose des arbitres qui nuisent au FC Nantes et au football développé par ce club. Falcone connaît très bien la L1 et les matchs hachés qui se jouent sur coup de pied arrêté. En jouant sur Eurosport, la ligue impose toujours ce type d’arbitre. L’an dernier, beaucoup de contre-performances sur Eurosport étaient entachées d’erreurs d’arbitrage flagrantes orchestrées par ces arbitres de type L1 (Viléo lors de Nantes 1-1 Troyes, Varela lors de Nantes 0-0 Metz…).

Commenter cet article