Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

La magie de la coupe de France...ou pas (acte I)

Publié le 18 Novembre 2012 par TEAM FCN Anonymous dans Dérives du football

Mise à jour décembre 2013.

Profitons de ce blog pour vous montrer à quel point la coupe de France "NEW LOOK" n’a plus aucune valeur bien qu'on veuille nous faire croire qu'elle mette à l'honneur le monde du football amateur qui peut ainsi rivaliser avec les footballeurs professionnels. Rivaliser ? Il faudrait déjà que les « petits » ne soient pas (plus) autant désavantagés.

Commençons cette série de mascarades (il y en aura plein d’autres, surtout quand les clubs de L1 vont entrer en lice) par le match de 7ème tour de coupe de France opposant le RC Lens (L2) au FC Lilas (DH). Vu l’écart de division entre les 2 équipes et vu que les Lilas est dans le 93, le match s’est logiquement déroulé….au stade Bollaert !

Pour l’explication elle est simple, je vous laisse lire le communiqué du club du FC Lilas (Daniel Guiraud réagit au refus de la FFF de faire jouer le match contre Lens aux Lilas) qui explique le scandale :

 

"COMMUNIQUE de Daniel GUIRAUD

Maire des Lilas, Premier Vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis,Vice-président de Paris Métropole

COUPE DE FRANCE DE FOOTBALL : L'ÉTHIQUE SPORTIVE EST BAFOUÉE PAR LA FFF !

Le 31 octobre 2012, le tirage au sort du 7ème tour de la coupe de France de football désigne le FC Lilas pour recevoir le RC Lens.

Dès l'annonce de ce tirage au sort, le club de football et ses bénévoles ainsi que les personnels de la municipalité des Lilas se mettent au travail pour organiser dignement et efficacement ce match au Parc des sports des Lilas (stade homologué pour ce genre de rencontre).

Forts de l'expérience réussie de l'organisation d'un match de haut niveau (FC Lilas contre le stade Malherbe de Caen pour le 8ème tour de la coupe de France il y a 3 ans), tous les acteurs concernés réalisent un gros travail de préparation.

Or, le 14 novembre, soit 15 jours après le tirage, la décision est prise de ne pas faire jouer le match aux Lilas, pour cause de match classé « à risques » au motif que des hooligans proches d'un grand club de la région parisienne auraient menacé de créer des incidents…

Il semblerait que le match ait été classé à risques dès le surlendemain du tirage, sans que quiconque à la Fédération Française de Football (FFF) ne daigne en informer le club ou la ville des Lilas !

Jamais la FFF n'oserait traiter ainsi un club professionnel ! Il y a, à l'évidence, deux poids deux mesures en la matière. Les dirigeants, éducateurs, bénévoles, pratiquants, supporters et élus concernés ne peuvent que ressentir de l'amertume au regard de ce qui apparait comme une forme de désinvolture, voire de mépris à leur égard, de la part de la FFF."

 

Que rajouter après cela? Vive la stigmatisation, vive les amalgames. Toujours les utiliser pour arriver à ses fins.

Ce qui est injuste c'est que si c'était le FCN (par exemple) qui avait dû jouer aux Lilas, le match n'aurait jamais été inversé. D'ailleurs le FCN a demandé l'inversion du match contre Romorantin (7ème tour de coupe de France) en échange de la recette. Proposition "malsaine" qui devrait être interdite par respect du monde amateur. L'inversion a été refusée par Romorantin. Nous voyons bien là le problème : les matchs sont inversés suivant l'adversaire. Gervais Martel L'EX président lensois dont le lobbying s'exerce toujours a pu faire jouer de toute son influence pour demander l'inversion. Il a construit un dossier d'insécurité.

D'autres exemples concrets sont à venir dans de prochains articles. Vous verrez que des stades homologués contre certains clubs ne le sont plus au tour suivant contre d'autres soi disant car "la sécurité ne peut plus être assurée." Mais quelle sécurité ? Sur quels principes concrets est-elle basée ? Une surpopulation dans le stade ? Mais on est en France ! Le football ne déchaîne pas les passions ! Les stades n'explosent pas pour accueillir la majorité des clubs de L1 ! Seuls des clubs comme le PSG ou l'OM déplacent les foules.

A suivre...

Lire la suite

Amalfitano enfin puni...6 semaines après les faits...

Publié le 18 Novembre 2012 par

Fin de l'épilogue! Le jeudi 15 novembre 2012, la commission de discipline a enfin délivré sa sanction : Amalfitano est suspendu (2 matchs) pour son comportement lors du Clasico OM-PSG du 7 octobre 2012. La sanction débute à partir de lundi 19 Novembre soit près de 6 semaines après les faits. Vous trouvez cela normal pour des faits aussi dégradants pour le football?

En tant que passionné du FC Nantes, je me souviens que lors de Nantes-Ajaccio en mars 2011 (match de L2), un nantais et un corse avaient été suspendus à titre conservatoire lors de débordements. Ils n'avaient pas le droit de jouer tant que la commission ne s'était pas réunie pour statuer sur leur sort après revisionnage des images. Pourquoi cela ne s'est pas appliqué pour Amalfitano?

Pendant 6 semaines, le PSG et l'OM ont refusé les dates de la commission soi disant car leurs joueurs n'étaient pas disponibles pour se déplacer devant elle. Un comble! Ils ont le droit de refuser ce que commission ordonne. Où est la prétendue sévérité?

Et ce n'est pas la 1ère fois que les "gros" ont un traitement de faveur. Vous vous souvenez de Taiwo contre Montpellier lors de la finale de la coupe de la ligue le 23 avril 2011 qui avait pris le micro du speaker au stade de France pour chanter un chant anti-PSG. Il avait été suspendu pour la réception de Valenciennes le 21 mai 2011, soit un mois plus tard (37ème journée). Il avait pu jouer 5 journée de L1 sans être inquiété (de la 32 à la 36ème). Je n'ai pas vérifié si l'OM était qualifié en coupe de France et s'il a donc pu participer à d'éventuels matchs.

Amalfitano a pu jouer 5 matchs (4 L1 + 1 CDL) sans être inquiété.

Cette commission n'est pas du tout sévère pour tous comme on veut nous le faire croire. Les clubs huppés ont le droit d'avoir des suspensions à la carte. Taiwo a été protégé car l'OM jouait la place directement qualificative pour la LDC. Titulaire indiscutable, il avait été suspendu pour un match à domicile, moins pénalisant que s'il avait été suspendu pour un match à l'extérieur. Le match était en plus contre Valenciennes, équipe qui gagnait à l'époque un match tous les ans à l'extérieur.

En ce qui concerne Amalfitano, il a été protégé car l'effectif de l'OM n'est pas consistant et qu'il fallait protéger leur début de saison canon avec un effectif au complet.

C'est un vrai scandale. Beaucoup plus intéressant que les pseudos débats sur Zlatan et son "but du siècle".

Je suis abasourdi de voir que le monde du football laisse faire cela. C'est de la triche. Les clubs ne sont pas dans la même galère. Les gros ne jouent pas le jeu. Il est où le mérite?

Il ne faut pas s'étonner après que nos représentants en coupe d'Europe se ramassent ensuite. Ils sont aidés en France mais sur la scène européenne, il n'y a plus de favoritisme.

Lire la suite