Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Avant match Gunigamp - Nantes (L1-J15)

Publié le 30 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

Le FC Nantes sur des terres hostiles

En novembre, les canaris en auront fait des kilomètres, Montpellier, Bordeaux et maintenant Guingamp. Bon celui-ci est légèrement plus court que les deux autres. Ce dernier déplacement est un traquenard, le Roudourou et le FCN, ce n'est pas le monde de Casimir mais plutôt celui de Satan. Un enfer qui dure depuis des années. Les canaris restent sur trois défaites de suite et n'ont plus gagné dans ce petit village gaulois depuis treize ans, si on excepte la victoire aux tirs au but en Coupe de la Ligue en 2002. Comme dans Astérix, les Romains ont envahi la Gaule mais pas le village. La maison jaune qui reste en plus sur une défaite à domicile face à l'ogre monégasque, qui ressemblait plus à un lutin qu'à un ogre d'ailleurs. Cependant, les coéquipiers de Filip Djordjevic restent sur quatre rencontres sans défaite à l'extérieur, la dernière remontant en septembre dernier à Lyon (3-1). Derrière il y a eu les succès à Ajaccio et Bordeaux, plus le nul à Montpellier. Pour le match de ce samedi à Guingamp, Michel Der Zakaria possédera un groupe avec quelques absences, Gabi Cichero (élongation) et Lucas Deaux (contracture) ne sont pas du déplacement. Quant à Johan Audel, Banel Nicolita et Abdoulaye Touré, ils sont à la disposition de la CFA.
Le groupe : Riou-Zelazny-Cissokho-Alhadur-Veigneau-Djidji-Vizcarrondo-Djilobodji-B.Touré-Trebel-Veretout-Bedoya-Pancrate-Bessat-Gakpé-Bangoura-Aristeguieta et Djordjevic

Le 11 de départ devrait ressembler à celui-ci
Riou-Cissokho-Vizcarrondo-Djilobodji-Veigneau-B.Touré-Veretout-Bedoya-Bessat-Gakpé-Djordjevic (cap.)

Une victoire serait très importante pour recommencer une bonne dynamique, sachant que le FCN jouera trois matchs en six jours (réception de Valenciennes mardi et déplacement à Marseille vendredi). La semaine qui arrive est cruciale, notamment pour voir si les canaris auront fait le trou sur plusieurs concurrents ou bien s'ils auront laissé traîner quelques plumes en cours de route. Le public viendra encore une fois en nombre puisque la tribune visiteurs affichera complète pour ce déplacement. Face au public Guingampais nombreux, ce douzième homme aura une importance capitale.

Place maintenant à l'adversaire, l'En Avant de Guingamp. Les Bretons sont pour l'instant une des surprises en ce début de saison, avec 19 points au compteur ils affichent une belle 8ème place. Les hommes de Jocelyn Gourvennec seront une équipe difficile à manoeuvrer pour nos canaris. Ils n'ont pour l'instant perdu qu'une seule fois au Roudourou, et c'était lors de la première journée face à Marseille. Depuis, quatre victoires et deux matchs nuls. Restant notamment sur trois victoires lors des quatre dernières rencontres. Malgré la belle série à domicile, Guingamp n'a pas remporté un match depuis trois rencontres, soit plus d'un mois.

La composition probable des locaux

Pour ce match, l'EAG n'aura pas une de ses armes fatales pour ce match, à savoir Mustapha Yatabaré. Le buteur franco-malien est absent pour la rencontre. Mais cette absence pourrait-être rapidement comblée par un collectif performant et qui change rarement depuis le début de saison. Avec une équipe disposée en 4-4-2 sur le terrain, l'En Avant dispose de plusieurs cartes intéressantes. Commençons par le gardien, formé au FC Nantes, Guy Roland N'Dy Assembe qui aura à coeur de réaliser une grosse partie. Le quatuor défensif est généralement composé de Reynald Lemaitre en position de latéral gauche et de Dorian Levêque sur le côté droit. La charnière centrale étant composée de Jérémy Sorbon et Christophe Kerbrat, deux joueurs indispensables depuis le début de la saison. Au milieu, juste devant la défense on retrouve un duo virevoltant avec la pile électrique guingampaise Fatih Atik, dynamiteur dans l'entrejeu et l'ancien parisien Younousse Sankharé. Les ailes sont gardées par l'inévitable Thibault Giresse, capitaine et pierre angulaire pour Gourvennec, auteur de deux réalisations en ce début d'exercice. De l'autre côté, un nom bien connu à la Jonelière, Claudio Beauvue, passé par Troyes, Châteauroux et dernièrement Bastia. Un petit profil comme Atik, dribbleur et bagarreur, il faudra s'en méfier. Devant, en l'absence de Yatabaré on devrait retrouver un duo rapide et technique. Christophe Mandanne et Steven Langil, pas des joueurs habitués à jouer en pointe, mais qui seront très dangereux dans la profondeur. Notamment sur le plan de la vitesse, on connaît la lenteur d'Oswaldo Vizcarrondo. Voici le 11 que Nantes devra normalement affronter. Une incertitude plane néanmoins sur le retour de Lionel Mathis qui pourrait débuter sur la pelouse. Cette équipe qui est à l'image de Gourvennec : rapide, technique et déroutant. Une équipe de Guingamp difficile à battre au Roudourou, d'autant plus que le FCN n'a plus gagné là-bas depuis 13 ans. Une éternité...

Avant match Gunigamp - Nantes (L1-J15)
Lire la suite

Fiche arbitre à la sauce FCN Anonymous : M. Bastien

Publié le 29 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

Nous essayerons à chaque match de vous présenter l'homme en noir qui arbitrera les rencontres de notre club de cœur. Vous retrouverez les présentations sur notre blog.
La présentation est assez classique, basée sur des statistiques diverses et variées portant sur les cartons. Mais nous nous attarderons aussi sur les derniers matchs officiels et sur les derniers matchs du FC Nantes qu'il a arbitrés.

J15 : En Avant Guingamp – FC Nantes

Arbitre central désigné : Benoit Bastien
Age : 30 ans (17 avril 1983)
Catégorie d'arbitrage : Fédéral 1
Région : Lorraine

Statistiques des cartons jaunes (CJ) et rouges (CR)

Moyenne générale : 4,85 CJ / 0,48 CR
Moyenne pour l'équipe jouant à domicile : 2,44 CJ / 0,17 CR
Moyenne pour l'équipe jouant à l'extérieur : 2,41 CJ / 0,31 CR

Derniers matchs officiels arbitrés

26/10/13 L1 Toulouse 0-5 Rennes

19/10/13 L1 Montpellier 0-1 Lille

29/09/13 L1 Reims 1-1 Monaco

M. Bastien a arbitré 3 fois le FC Nantes en match officiel LFP :

21/09/12 L2 Le Havre 1-1 Nantes 1CJ Le Havre / 1CJ Nantes

08/04/11 L2 Châteauroux 0-0 Nantes 2CJ Châteauroux / 2CJ Nantes

17/12/10 L2 Nantes 0-0 Sedan 1CJ Nantes / 1CJ Sedan

Code couleur
Vert: arbitrage qui n'a pas influencé le scénario ni l'issue finale de la rencontre.
Orange : quelques décisions contestables n'ayant pas influencé l'issue finale de la rencontre.
Rouge : arbitrage contestable qui a influencé le scénario du match et conditionné l'issue finale de la rencontre.
Noir : non analysé (match non suivi).

Bilan sur ces 3 matchs (3N) :
Il a arbitré 1 fois le FCN à domicile (1N) et 2 fois à l'extérieur (2N). Il a distribué 1,5 carton jaune/match (pas de carton rouge) pour le FC Nantes. A domicile, 2 cartons jaunes/match en moyenne.

Fiche arbitre à la sauce FCN Anonymous : M. Bastien
Lire la suite

Les notes du match Nantes - Monaco (L1-J14)

Publié le 27 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS dans Notes

On ne va pas vous exposer de nouveau le système des notes du comité, en vous expliquant pourquoi vous ne serez forcément pas d’accord avec ces notes. Toutes les explications sur les notes du dernier match contre Bordeaux.

Cette fois-ci, huit membres du comité se sont engueulés pour aboutir aux moyennes suivantes :

Nantes : 5,2. Difficile d'enchainer trois passes. Un peu la faute du pressing monégasque. Beaucoup la faute de l'appréhension. On est 5ème, si on fait 17ème, on sera quand même heureux, alors lâchez-vous ! Du mieux en deuxième période malgré beaucoup de déchet technique. Certains joueurs n'étaient pas dedans. Alors que d'autres ont montré un beau visage face aux attaquants monégasques. Un bon collectif défensif. Cependant, on a toujours du mal à aller vers l'avant. Les situations dangereuses mettent du temps à arriver.

Monaco : 6. Un gros pressing, une vraie domination mais quel manque de finition. Heureusement pour nous, Falcao avait un Diabaté dans chaque jambe ! Jeu en mouvement pas désagréable cependant. Saluons la présence d'ultras monégasques dans l'espace visiteur. Pour ceux qui doutaient que l'argent peut tout acheter... bien si, tout ! Même des supporters "ultras". On a pu les observer repartir en direction d'Annecy dans leur car Porsche. Oui, en hiver, l'ultra monégasque ne s'embête pas sur son rocher, il fait le hooligan sur les pistes noires !

MdZ : 5. Si on avait gagné face aux bourgeois, on aurait (encore) crié au génie mais là, peu d'inspiration, les joueurs ont joué avec le frein à main. On aurait aimé les voir lâcher les chevaux comme contre Paris. Pas forcément un manque d'envie, plutôt une envie de jouer le contre... Changements trop tardifs. Stéréotypés. Ça manquait de folie et Trébel n'attendait que cela. Mais non c'est toujours Bedoya puis Fernando qui rentrent avant.

Arbitre (Chapron) : 4. On le savait, M. Chapron est un arbitre star, comme Turpin et Castro. Il faut qu'on parle de lui à la fin du match. Pourtant, il a réalisé un bon début de match, jusqu'à la 70ème minute. Monaco imposait un pressing important, avec un jeu physique auquel les nantais essayaient de répondre tant bien que mal. Après le but, le pressing de l'équipe de Stéphanie de Monac' s'est relâché... Du coup, Nantes a vu le jour et là, le jeu physique a tout de suite plus dérangé Batman (l'homme en noir qui se prend pour un justicier). Plus de fautes sifflées (enfin pas tout non plus, quand Filip se fait descendre dans la surface en fin de match, il ne faut pas arrêter le jeu) pour une fin de match hachée. Même quand il prend les bonnes décisions, ce n'est pas pour la bonne raison (pour dire le niveau du mec): le but refusé est bien hors-jeu... mais a été annulé pour une faute de Vizcarrondo ! Sur un duel aérien... De quoi encore plus chauffer la tribune Loire !

Riou : 7,8. Très bon match avec des relances courtes pour favoriser la construction ! Le pressing des bourgeois est tout de même arrivé jusqu'à sa surface pendant ces moments-là.

Veigneau : 5. Pas génial. On a quand même retrouvé un côté gauche sympa avec quelques combinaisons avec Bessat. Rares...comme les occasions de ce match. Notons qu'il a fait une des deux frappes cadrées du côté jaune et vert.

Cichero : 4,6. Peu rassurant. Une passe en retrait qui a failli coûter cher, il ne tient pas la choc face à Falcao ou Rivière... On s'en doutait. Ce qui commence à poser problème, c'est qu'il ne dégage pas la même sérénité que Djilobodji ou Vizcarrondo. Le match face aux richous n'était pas le match idéal pour ça non plus.

Vizcarrondo : 6,4. Solide. Apparemment trop lors de certains duels aériens... Avant le match il n’avait vu des buts de Falcao qu’à la tv... ça n'a pas changé !

Cissokho : 6,8. Battant. Quelques bons centres. Les défenseurs du rocher ont bien canalisé ses montées.

Deaux : 4,8. Comme un ouragan qui passait par là... lui n'a rien emporté. On n'a pas trop vu sa hargne champenoise. C'est con, ils doivent avoir l'habitude à Monaco d'être pétés au champagne.

Touré : 4,5. Etouffé au milieu, pas un match évident pour lui face au milieu en losange des bourgeois. Si la prochaine fois, ils pouvaient tenter un triangle rectangle, on aurait peut-être plus de chance de voir Touré exprimer son talent.

Bessat : 5,3. Et Vincent Bessat, et Vincent Bessat... Match correct mais sans plus. Manque de spontanéité en n'osant pas tirer au but. Remplacé par Bedoya, la poisse à lui tout seul sur la fin de match.

Veretout : 5,2. Du déchet mais de l'envie. Il a porté le ballon de façon juste mais a loupé quelques passes. Puis, on avait vraiment l'impression qu'il allait finir par se faire descendre par les monégasques (ils ne l'auraient pas fait eux-mêmes, ils embauchent quelqu'un, on ne se salie pas les mains dans ce genre de milieu).

Gakpé : 5,3. On aurait bien aimé un petit but contre son club formateur. Le seul nantais capable d'éliminer un adversaire...

Djordjevic : 5,5. Peu de ballons, un peu d'envie mais ça n'a pas suffi. On a vraiment eu l'impression qu'il allait se faire descendre... Ah non, lui s'est fait descendre par les bourgeois dans leur surface... Heureusement, l'arbitre a tout nettoyé très rapidement. On ne se salie pas les mains dans ce genre de milieu...

Les notes du match Nantes - Monaco (L1-J14)
Lire la suite

Musiques d'entrée des joueurs dans les stades de Ligue 1

Publié le 27 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS dans Supporters

Mise à jour : Novembre 2013

 

Cette mise à jour tient compte de la participation d'un supporter monégasque qui a confirmé que l'AS Monaco utilise une nouvelle musique d'entrée : "Supremacy" de Muse.

Depuis la parution de l'article le 16 octobre 2013 sur les musiques d'entrée et le souhait d'un vote des supporters (http://chroniquesdunanonymousdufoot.overblog.com/2013/10/john-redonnera-t-il-du-s-miles-aux-supporters-%C3%A0-la-beaujoire.html), le FC Nantes a conservé sa musique d'entrée "rap" (Blowin' Money Fast de Rick Ross) mais s'est permis quelques libertés pour certains matchs :

-  face à Lorient en coupe de la ligue, des supporters nous ont rapporté qu'une chanson de Shakira aurait été utilisée.

-  lors de la réception de l'AS Monaco, un bon vieux rock (Highway to Hell du groupe AC/DC) a été dépoussiéré.

 

Nous avons tenu compte de ces changements dans le tableau récapitulatif ci-dessous :

 

Clubs

Titre

Artiste

Année de sortie

PSG

Who said I would ?

Phil Collins

1990

Marseille

Jump

Van Halen

1984

Lorient

Debout Lorient

Soldat Louis

2011

Bordeaux

Narcotic

Liquido

2004

Valenciennes

Little Bad Girl

David Guetta feat. Taio Cruz

2011

Evian TG

Pirates of the Caribbean

Scotty

2008

Nice

Nissa la bella

 

1903

Montpellier, Guingamp

Where the streets have no name

U2

1987

Sochaux

Posthumus Zone

E. S. Posthumus

2008

Toulouse

Se Canto

 

Poème du 14ème siècle

Lyon

Midnight City

M83

2011

Saint Etienne

Carmina Burana-O fortuna

Carl Orff

 

1935-1936

Allez Les Verts !

Monty

1976

ACA

Voce d’oghje e di dumane

Vaghjime

2009

Bastia

So Elli

L’Arcusgi

1993

Lille

We Can Make The World Stop

The Glitch Mob

2011

Reims

Hymne du Stade de Reims

Tree Kong

2008

Rennes

Keltia

EV

1994

Nantes

Blowin’ Money Fast

Rick Ross

2010

Work Hard Play Hard (1)

Wiz Khalifa

2012

Highway to Hell (2)

ACDC

1979

Monaco

Supremacy

Muse

2012

Ex-Nantes*

Music

John Miles

1976

Ex-Valenciennes*, Ex-Montpellier*

Thunderstruck

AC/DC

1990

Ex-Rennes*, ex-Nantes*

Go West

Pet Shop Boys

1993

Ex-Monaco

Right Here, Right Now

Fatboy Slim

1999

* : anciennes musiques d’entrée de clubs

(1) : utilisée seulement lors de la réception du PSG.

(2) : utilisée pour la réception de l’AS Monaco.

 

Données 2013 en Ligue 1.

 

Lire la suite

Avant match Nantes - Monaco (L1-J14)

Publié le 23 Novembre 2013 par Charles Bézy dans Avant-match L1

Préambule :

Notre collectif donne la possibilité aux mordus d'analyses et de rédactions de s'exprimer sur nos supports. Il suffit d'envoyer vos travaux soit en MP sur notre page Facebook "FCN Anonymous", soit par mail à fcnanonymous@gmail.com.

Dans le cadre de l'avant-match, un supporter donne sa vision du match et les clés qui selon lui permettront au FC Nantes de l'emporter. Il présente les forces en présence et ses compositions d'équipe.

Le but est de faire réagir les lecteurs en proposant eux-mêmes leur tactique et leur composition d'équipe.

 

Voici le texte de notre fidèle suiveur Charles Bézy pour l'avant match FCN-ASM :

 

Quelques news de … Monaco ?

Après une trêve internationale qui a permis à la plupart des nantais de jouer avec leurs sélections, le FC Nantes se prépare à affronter un gros morceau avec la réception de l’AS Monaco, 3ème à trois points de nos petits nantais, que nous pourrions dépasser en cas de victoire ce dimanche soir. Notons que ce match sera le deuxième match à 21h pour les nantais après celui face au PSG.

Décryptons l’armada de Monaco. Falcao, Rodriguez, Moutinho, Abidal et notre Toulalan national …. La liste est longue tant Monaco semble armé pour le titre, ou du moins pour une place qualificative en Ligue des Champions. Cependant, malgré cette pléthore de star, Monaco peine depuis quelques matchs en Championnat (Monaco a perdu son siège de leader 3 journées après le nul face au mastodonte parisien, et aujourd’hui ils sont troisièmes avec des problèmes un peu embarrassants pour le club de la Principauté). De plus, Monaco a une défense un peu vieillissante et surtout qui encaisse énormément de but sur coup de pied arrêtés. Mais ne nous attelons pas sur la méforme de pré-trêve des monégasques et concentrons-nous sur leur jeu. Depuis le début de la saison, Ranieri se base sur un jeu alléchant avec des latéraux défensifs ultra-présents (Fabinho et Kurzawa), même si les plus sceptiques d’entre vous me diront que la machine s’enraye et que les latéraux sont de plus en plus changés (avec la présence de Raggi ou de Tisserand). Mais parler des latéraux serait oublier l’inévitable Falcao, meilleur buteur de notre championnat avec 9 buts inscrits en 13 journées, et l’importance de ces « disciples », Moutinho dans le rôle de créateur de jeu et James Rodriguez dans le rôle du dernier passeur et dynamiteur de défense. En plus d’un jeu alléchant en début de saison, Monaco à une grosse défense (4ème de L1, juste derrière Nantes).

L’équipe la plus probable à la Beaujoire serait celle-ci :

Subasic ; Raggi – Carvalho – Abidal – Kurzawa ; Moutinho – Toulalan – Rodriguez (dans le rôle d’un 10) ; Poulsen - Ferreira Carrasco ; Falcao.

Du côté de nos nantais, la victoire, difficile mais large sur le score de 3-0, face à Bordeaux dans le derby de l’Atlantique fit un bien fantastique aux joueurs qui ont fêté cela comme il se doit (salué par les médias et notamment par l’Equipe qui fait de Nantes sa une du 11 Novembre). Malheureusement, le match de dimanche sera bien plus compliqué face à cette équipe, certes certains de ces internationaux seront émoussés des barrages, mais Monaco va montrer son meilleur visage face aux canaris. Au niveau du plan de jeu à adopter, il faudra être très réaliste et surtout très solide, comme la fait Lille lorsqu’ils se sont imposés face aux monégasques. La victoire face à Bordeaux n’a apporté que des certitudes au jeu des nantais, je ne vois pas ce que l’on pourrait améliorer à part un peu moins de frayeur derrière, avec Alhadur qui a montré sa fébrilité mais Vizcarrondo qui s’est montré sous son meilleur visage, tout comme Bessat dans le secteur offensif.

L’équipe la plus probable serait donc celle-ci face aux Rouges et Blancs :

Riou ; Cissokho - Vizcarrondo – Cichero – Veigneau (Alhadur était trop fébrile face aux bordelais) ; Deaux – Veretout ; Gakpé (que l’on félicite encore pour la naissance de son enfant) – Bedoya (on peut retenter de le placer tant il fut bon face à Bordeaux et que Touré n’a pas affiché des certitudes face à Bordeaux) – Bessat ; Djordjevic.

Face à Monaco, le stade devra être normalement plein surtout avec le pack 3 matchs (Monaco, Valenciennes, Toulouse) qui devrait faire plaisir à plus d’un. Il faudra donner de la voix et bousculer les monégasques (dans le bon sens du terme) dans les tribunes avec des « Allez les Jaunes et Verts !!!!! »

Charles Bézy

Avant match Nantes - Monaco (L1-J14)
Lire la suite

Fiche arbitre à la sauce FCN Anonymous : M. Chapron

Publié le 22 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS dans Arbitrage

Nous essayerons à chaque match de vous présenter l'homme en noir qui arbitrera les rencontres de notre club de cœur. Vous retrouverez les présentations sur notre blog.
La présentation est assez classique, basée sur des statistiques diverses et variées portant sur les cartons. Mais nous nous attarderons aussi sur les derniers matchs officiels et sur les derniers matchs du FC Nantes qu'il a arbitrés.
 
J14 : FC Nantes – AS Monaco

Arbitre central désigné : Tony Chapron
Age : 41 ans (23 avril 1972)
Catégorie d'arbitrage : Fédéral 1
Région : Rhône Alpes
 
Statistiques des cartons jaunes (CJ) et rouges (CR)

Moyenne générale : 4,41 CJ / 0,54 CR
Moyenne pour l'équipe jouant à domicile : 2,11 CJ / 0,22 CR
Moyenne pour l'équipe jouant à l'extérieur : 2,30 CJ / 0,32 CR
 
Derniers matchs officiels arbitrés
 
09/11/13  L1     Guingamp 0-0 Lille

27/10/13  L1     Bordeaux 2-0 Montpellier

18/10/13  L2     Angers 2-0 Niort
 
M. Chapron a arbitré 6 fois le FCN en match officiel LFP :
 
29/09/13    L2  Rennes 1-3 Nantes                            1 CJ Rennes / 2 CJ Nantes

18/03/13     L2   Dijon 3-1 Nantes                            4 CJ Dijon / 1 CJ Nantes     

29/09/12   L2   Nantes 4-0 Lens                        2 CJ Nantes / 2 CJ + 1 CR Lens

13/12/08   L1   Rennes 0-0 Nantes                     3 CJ Rennes / 1 CJ Nantes

20/09/08   L1   Nantes 2-0 Valenciennes        3 CJ Nantes / 2 CJ Valenciennes

25/04/08     L2   Nantes 1-1 Montpellier               2 CJ Nantes / 2 CJ Montpellier   

 
Code couleur
Vert: arbitrage qui n'a pas influencé le scénario ni l'issue finale de la rencontre.
Orange : quelques décisions contestables n'ayant pas influencé l'issue finale de la rencontre.
Rouge : arbitrage contestable qui a influencé le scénario du match et conditionné l'issue finale de la rencontre.
Noir : non analysé (match non suivi).
 
Bilan sur ces 6 matchs (3V/2N/1D) :
Il a arbitré 3 fois le FCN à domicile (2V/1N) et 3 fois à l'extérieur (1V/1N/1D). Il a distribué 1,8 carton jaune/match (pas de carton rouge) pour le FC Nantes. A domicile, 2,3 cartons jaunes/match en moyenne.

FOCUS SUR RENNES ET DIJON

Rennes 1-3 Nantes (code orange) :

Il a pris de mauvaises décisions pendant 30 minutes ça a failli coûter très cher au FCN. Un pénalty évident oublié sur un lob de veretout contré de la main (mais au-dessus de la tête) par un défenseur rennais malheureux. Mais doit-on rappeler qu'il ne faut pas forcément qu'une main soit intentionnelle pour siffler pénalty ? Et heureusement sinon à chaque main il y aurait carton rouge. Ce qui n'est pas le cas.

Un coup de pied d'Armand bien visible sur Touré oublié, de l'indulgence pour Féret qui tacle par derrière Veretout mais de la sévérité pour Djordjevic (jaune immédiat sans avertissement au préalable).

Quand il a repris ses moyens, bizarrement le FCN a repris le dessus dans le jeu. L’arbitrage sur le dernier but peut aussi faire parler : à la 92ème minute, Aristeguieta fait l’appel et se dirige vers le ballon mais lève ensuite les mains pour ne pas le jouer, l’assistant lève son drapeau, Chapron ne siffle pas. Il apparaît non valable mais la ligue l'a validé grâce à la "nouvelle" règle du hors-jeu passif. La discussion reste ouverte cependant.

Dijon 3-1 Nantes (code rouge) :

Un match qui n'aurait jamais dû être joué vu les conditions climatiques. Pression du diffuseur Eurosport ? Le match était un lundi. Score final 3-1, 4 buts improbables sur un terrain impraticable. Sur le 2ème but qui arrive sur corner, le ballon n'était même pas dans l'arc de cercle. Le joueur dijonnais ne pouvait pas le tirer dedans c'était inondé. Il s'est avancé. M. Chapron n'a rien vu/dit. S'il l'avait vu on aurait peut être arrêté cette parodie de football non ?

Trébel avait subi un attentat qui n'avait fait ni chaud ni froid à M. Chapron. Alors on joue ce match sur un terrain dangereux et en plus on ne freine pas les joueurs qui ne se contrôlent plus. Der Zakarian s'était fait expulser pour avoir un peu trop râlé de voir son joueur sur la civière. Convoqué par la commission de discipline de la LFP, elle n'avait bizarrement pas sanctionné l'entraîneur. A raison donc.
A noter l'absence de Djordjevic sur ce match, retenu de force en sélection.

Fiche arbitre à la sauce FCN Anonymous : M. Chapron
Lire la suite

Les secrets de la réussite du FC Nantes version 2013-2014

Publié le 20 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

Texte rédigé par un de nos fidèles suiveurs. Un grand merci pour sa contribution.

Après 13 matches de championnat, le FC Nantes, à qui certains prédisaient une saison catastrophique, est solidement accroché à sa 4ème place. L’équipe, abonnée à la ligue 2 depuis 4 ans, surprend aujourd’hui la ligue 1 avec des joueurs inexpérimentés, et réjouit ses supporters au-delà de leurs attentes. Elle est parfois maladroite dans le jeu, fébrile, brouillonne, dominée dans la possession du ballon, elle peine souvent à jouer deux mi-temps pleines ... mais pourtant elle obtient de bons résultats.

Par souci d’économie, et sous la menace d’une interdiction de recrutement, le club a démarré la saison en gardant une bonne partie de l’effectif de l’an dernier. Mais les joueurs ont su relever leur niveau, à force de travail, et par leur talent. On ne peut plus dire que le FC Nantes a atteint le haut du classement par hasard ou par chance. L’effet de surprise ne joue plus, et les joueurs commencent à se faire une place parmi l’élite. Quelques nouveaux, tout aussi mal connus, sont arrivés de nulle part à l’intersaison pour renforcer l’équipe. Mais les choix se sont révélés judicieux et les recrues se sont admirablement fondues dans le moule nantais. Si on regarde de plus près, dans cette équipe il y a quand même une dizaine d’internationaux. N’en déplaise à certains qui ne connaissent pas les joueurs de Nantes, ils vont apprendre à savoir qui ils sont.

Quel est le secret de cette équipe ? Comment expliquer cette réussite insolente qui a l’air de surprendre les joueurs eux-mêmes lors des interviews d’après matches ?

Individuellement, les joueurs n’ont peut-être pas encore un niveau exceptionnel, mais le groupe est très homogène. La plupart ont bien progressé depuis le début de saison. Ils sont polyvalents, ils savent attaquer comme défendre quel que soit leur poste. Ils travaillent dans la complicité, ils sont volontaires, lucides, et exemplaires. Ils jouent leur jeu sans complexes ni prétention, avec beaucoup de simplicité. Ils aiment leur maillot, et, avec le soutien de leur incroyable public, ils sont dans une spirale positive, avec une confiance sans limite.

Réalistes (ou superstitieux ?), après chaque match gagné ou non, les joueurs et le coach parlent d’une seule voix. Toujours un seul et unique discours : ils continuent à travailler pour le maintien en ligue 1.

Ils pourraient maintenant s’autoriser à mettre la barre plus haute. A force de jouer chaque match comme si c’était le dernier, si toute l’équipe reste au diapason, et dans cet état d’esprit, alors oui, dimanche, Nantes peut quitter sa 4ème position pour une prometteuse 3ème place. Avec un stade plein entièrement acquit à sa cause, l’équipe peut réaliser une performance. Il ne serait pas surprenant qu’au jeu des pronostics, de très nombreux supporters donnent le FC Nantes gagnant. L’avance qu’ils ont su prendre leur permet de jouer libérés d’une trop grande pression.

Lire la suite

BILLET D'HUMEUR

Publié le 16 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

ALERTE ! Aminonymous, vous allez lire un billet d'humeur qui aborde plusieurs points. Il n'y a donc pas un débat à avoir mais une discussion générale sur plusieurs thèmes. Nous avons permis à son auteur, qui fait partie de notre comité, de le publier mais nous tenons à préciser que cela ne reflète pas pour autant l'avis de la majorité du groupe. Nous vous prions de bien vouloir y réagir de façon réfléchie, comme vous savez le faire habituellement.

Dimanche prochain au stade de la Beaujoire et en direct sur canal+, vous pourrez assister à Nantes-Monaco.

Pour la petite anecdote, ce match a été sélectionné par Canal+ en souvenir du bon vieux temps. En effet, Nantes-Monaco est le premier match diffusé par la chaine cryptée, qui l'a ensuite diffusé chaque saison, comme par superstition... Jusqu'au déclin des deux clubs, avec les descentes successives du FCN et de l'ASM.

Avec le retour de ces deux clubs parmi l'élite et surtout dans le top 5 du championnat (troisième et quatrième), on a envie de discuter un peu de leur situation.

La saison passée, nous vous avions demandé si vous apprécieriez qu'un riche investisseur achète le FCN. Une majorité d'entre vous a répondu que non, avec pour argument revenant le plus souvent le maintien ou le retour des valeurs du club, notamment la formation.

L'auteur du texte que vous êtes en train de lire avait voté oui à l'arrivée d'un riche investisseur à ce sondage avec pour argument que l'argent n'est pas incompatible avec ces valeurs et que nos perles tels Deschamps, Desailly, Pedros, etc., sont souvent partis car on ne pouvait pas les retenir financièrement. C'est un fait et cela a aussi agacé Jean-Claude Suaudeau en son temps. On peut aussi citer l'exemple de ceux qui se sont brulés les ailes attirés par le gain rapide que le FCN ne pouvait pas leur offrir (Négo, Carole, etc.). Ces jeunes formés au club, tête brulée certainement, sont en train de passer à côté de leur carrière mais ont aussi fait perdre au FCN l'investissement qu'il avait placé en eux. Tout le monde est perdant sur ce coup là. Si on veut retenir un Veretout, il faudra pouvoir payer. Pour l'instant, apparemment, WK n'y a pas l'air opposé et nous pouvons saluer cela car ce n'est pas un investissement au hasard mais un joueur ayant fait ses preuves au club.

Nous pouvons comparer le FCN et l'ASM, tous deux finalistes du championnat de France U19 la saison passée. Certains jeunes à l'ASM sont barrés par les stars qui viennent d'arriver pour le "projet" (ce qui signifie "pognon" en langage financier). Et oui, Falcao joue dans un stade vide mais est grassement payé, net d'impôt. Djilobodji gagne moins d'un million d'euros par an mais déplace les foules (et ce n'est pas une expression). Remarquez, Falcao déplace aussi les foules puisque lors des déplacements de Monaco, les stades font le plein... il voit donc toujours des stades plein, sauf à Louis II. Cette situation a de quoi laisser perplexe. On n'a qu'une vie mais j'ai du mal à apprécier ces joueurs qui viennent, sans jouer la ligue des champions, dans un club sans ambiance. Voilà, c'est la phrase naïve du texte. Cela me donne envie de lancer un faux débat : pensez-vous que l'ambiance d'un club puisse attirer des joueurs ? C'est un faux débat car cela se pourrait dans football manager mais la réalité est trop complexe (ou trop simple ?). On peut cependant s'y prendre à rêver.

Au FCN, les jeunes ont une chance à jouer, à condition de pouvoir s'imposer devant les titulaires de la montée en L1. On peut citer le cas d'Alhadur mais on va rester sobre et simplement faire un renvoi au très bon article de Monsieur Pierre Minier sur la situation de la formation à Nantes. (url de l'article en question).

Voici une proposition d'équipe-type de jeunes formés au club, dans la formation actuellement utilisée par MdZ, le 4-5-1 (ou 4-2-3-1) :
Zelazny, Dubois, Sangaré, Djidji, Alhadur, A.Touré, Trebel, NDongala, Veretout, NKoudou, Niané.
A votre avis, qui pourra s'imposer au club, a suffisamment l'amour du maillot pour rester ?

Alors, oui, il est facile de comparer les deux promus, très bien classés et de lire sur le web que le promu nantais aux petits moyens fait aussi bien que l'ogre russo-monégasque. Cette même presse web qui nous annonçait bon dernier, sans recrue, se moquait de nos joueurs bouffés au cyclisme par Franck Kita... et aujourd'hui se gargarise de notre jeu, prouvant que même avec le fric du PSG ou de l'ASM, notre championnat reste un championnat intéressant, à suspense pas comme la liga avec le duel Madrid-Barcelone.

Nous n'en sommes pas là, mais si nous finissons bien, il faut espérer que le projet nantais puisse s'inscrire dans la durée et c'est nous, supporters, qui en sommes la caution.

Nous ne voulons pas revivre la période 2001-2002-2003. Pour les plus jeunes, nous sommes champions en 2001. En 2002, malgré de beaux résultats en C1, nous gagnons notre premier match à la... onzième journée. On pouvait lire et entendre un peu partout les supporters qui s'indignaient de ne pas encore avoir eu la tête de Reynald Denoueix. Oui, oui, vous avez bien lu. Celui qu'on qualifie comme l'héritier de Suaudeau. Alors quelle que soit la situation, il faut espérer qu'on laissera le temps à MdZ de gérer son équipe et à nous de le soutenir.

Finalement, ce texte ne dit que des banalités : pour réussir dans le football, il faut des principes, du fric et de la stabilité. Comme quoi, un billet d'humeur, ça n'apprend rien mais ça défoule.

A votre tour.

BILLET D'HUMEUR
Lire la suite

Les notes du match Bordeaux - Nantes (L1-J13)

Publié le 12 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

On vous expose, à nouveau, le principe des notes du comité !

Plusieurs membres du comité anonymous donnent leurs avis sur les notes des joueurs, un peu comme vous lorsque vous discutez avec vos copains et que vous n‘êtes jamais d’accord, entre celui qui considère que Alhadur est une chèvre et l’autre la relève du club. Vous voyez le principe ?

Nous, on discute en privé, on se dispute même et après le survivant, au lieu de donner son propre avis, il prend ses notes, les notes de tous ses petits copains qu’il a achevé de par ses … arguments et avec tout ça, il fait une moyenne.

Alors le souci avec les moyennes c’est que personne n’est jamais content car ça ne reflète pas la note qu’on aurait voulu donner à Deaux ou Riou. Là, il fallait faire le tri entre les vannes sur Diabaté et celles sur les lamas, encore plus compliqué que d’habitude !

C’est le principe de la démocratie, le pire système qui existe, à l’exception de tous les autres (celui qui trouve l’auteur de cette citation a le droit à sa photo en couverture de Télérama) !

Bon, après ces petites explications, que deux d’entre vous liront (on ne se voile pas la face ^^ ), voici ce que vous voulez lire pour critiquer les choix de notre « rédaction » : nos notes, moyenne de six membres du comité.

Nantes : 7,2. Pendant les trente premières minutes nous avons été mangé par des Bordelais excellents mais qui ont manqué cruellement de réalisme. Derrière les canaris sont parvenus à faire le dos rond et inscrire un but contre le cours du jeu. Au retour des vestiaires, le FCN dégage une meilleure maîtrise collective et nos Canaris plantent deux buts coup sur coup qui achèvent la défense Bordelaise totalement passive sur les deux actions.

Bordeaux : 5. De bonnes actions mais personne à la finition ! On dirait un roman de Zola (quelqu'un en a déjà fini un ? Peut-être Diabaté) !

MdZ : 8,6. On a tous cru à une mauvaise blague lorsque Gakpé n'était pas sur la feuille de match mais ce dernier était parti assister à la naissance d’un futur joueur du centre de formation de la Jonelière. Puis à 3-0 il n'avait plus grand chose à coacher. Il a fait rentrer Pancrate (en 10 ??), pour la déconn'. Après tout y avait bien eu Diabaté en face.

Arbitre : 7,1. Un bon match tenu avec quelques erreurs notables. Le pied haut de Veretout à 30 cm du sol, le jaune immédiat pour Veretout pour antijeu (si Fautrel avait été au sifflet de Nantes-Lille alors on aurait vu un autre match c'est une évidence). Le duel épaule contre épaule avec Deaux qui finit en faute pour Bordeaux.

Riou : 8,7. Il est verni. Ou cocu. Ou il a une défense efficace. Ou vernie. Ou cocue. Mais pas par Diabaté.

Alhadur : 4,8. Muscle ton jeu Robert... heu Diaba... heu Chaker ! Remplacé par Veigneau, qui a fait une bonne entrée en jeu.

Djilo : 7,5. presque une passe décisive sur un contrôle manqué de sa part mais c'était surtout pour chambrer, il savait bien qu'un bordelais (celui dont on taira le nom) ne pouvait pas marquer.

Vizca : 8. Bon placement, un peu lent mais toujours bien plus rapide que Diabaté !

Cissokho : 6,7. Hyper actif comme à son habitude. Bientôt un but ? On parle de Cissokho, pas du bordelais dont le nom commence par la lettre D.

Deaux : 6,7. De bonnes percées, il aime bien les derbys, pas comme D... Ok, on a presque fini avec lui.

Touré : 6,7. Un jeune petit bonhomme bien solide. (au début, on voulait mettre "Quel homme dans ce corps d'enfant" mais ça pouvait porter à confusion). Pas de blague sur l'autre bordelais ici.

Bessat : 7,3. On retrouve le Bessat de ligue 2 ! C'est fou de se dire que c'est un compliment mais c'est comme ça ! Beaucoup de courses et de bons choix. Remplacé par Bangoura, qu'on peut remercier si on est interdit de recrutement, ça nous évitera de prendre un attaquant girondin !

Veretout : 6,5. Un jaune stupide mais un match correct. L'arbitre n'a pas été fin non plus sur le carton. Remplacé par Pancrate, vieux mais toujours plus efficace qu'un bordelais en pointe.

Bedoya : 7. On a vu sa technique à l'œuvre, les ballons collent au pied sur les contrôles. Puis comme le foot c'est trop facile pour lui, il préfère faire des passes décisives en retourné acrobatique. Puis à Nantes, y a un joueur pour les mettre au fond.

Djordjevic : 7,8. L'anti-Diabaté. Comme d'habitude, il a fait courir les lamas vite épuisés en début de seconde période et a mis son petit but pour mettre la pression à Falcao au classement des buteurs avant que ce dernier vienne à la Beauj' après la trêve des chèvres internationales.

Merci d'avoir supporté les jaunes et verts... et surtout cet humour lourdingue !

Les notes du match Bordeaux - Nantes (L1-J13)
Lire la suite

Avant match Bordeaux - Nantes (L1-J13)

Publié le 9 Novembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

Quelques news de … Bordeaux ?

Après le match compliqué à la Mosson face à Montpellier, où les Canaris ont trop reculé et ont fini par concéder l’égalisation en toute fin de match, place au « derby de l’Atlantique », un match qui s’annonce très compliqué face à des Girondins qui progressent depuis leur match face à Sochaux et une victoire sans appel sur le score de 4-1. Depuis ce match face aux lionceaux, les Girondins restent sur une série de 5 matchs sans défaite, avec 4 victoires à la clé (dont une victoire probante à Nice jusque-là invaincu dans sa nouvelle enceinte de l’Allianz Riviera grâce à 2 buts supersoniques).

Du côté des Bordelais, la semaine s’annonce chargée. Après une belle victoire à Nice, avec un visage de plus en plus intéressant sur le plan du jeu (même s’il ne faut pas s’enflammer car Bordeaux a toujours eu une vocation défensive depuis le titre de 2009), les Bordelais iront à Nicosie pour jouer face à l’Apoël, avec un statut de léger favori après la victoire face aux Chypriotes 2-1 à domicile. Le voyage aller-retour pour Chypre n’aura pas pesé sur les organismes des titulaires habituels, puisque Francis Gillot a aligné son équipe bis en Europa League pour se consacrer en priorité au championnat.

Comme d’habitude, Bordeaux va se baser sur une assise défensive forte (le GDB est la 9ème meilleure défense de Ligue 1), sur un Carrasso rassurant (comme d’habitude), sur la technique d’Obraniak et de Sertic (les deux créateurs du jeu bordelais) et sur Cheick Diabaté, capable du meilleur comme du pire. Ils pourront aussi miser sur Henri Saivet, un attaquant dans un tout autre style qui pourrait nous causer bien des problèmes avec sa vitesse et sa technique balle au pied.

Voici l’équipe la plus probable face aux Jaunes et Verts :

Carrasso - Mariano - Henrique - Sané - Orban - N’Guemo - Sertic - Faubert - Jussiê - Obraniak - Saivet ou Diabaté (s’il revient de blessure, ce qui est très peu probable).

Du côté des bords de Loire, les Nantais nous ont offert un point important dans notre objectif du maintien face au Champion de France 2012. Cependant, ce match fut assez pauvre techniquement voire même tactiquement, avec la fâcheuse tendance nantaise d’enclencher la marche arrière dès qu’on ouvre le score à l’extérieur. Le scénario de la défaite 2-1 à Lorient en août aurait pu se répéter si Montpellier n’avait pas vendangé ses nombreuses occasions et si Rémy Riou n’avait pas écarté à la 93e minute une tête d’un Montpelliérain. Quelques joueurs se distinguent, dans le mauvais sens du terme, de ce match. On pense à Lucas Deaux, qui est cependant l’une des révélations du milieu côté jaune et vert, mais qui sur ce match a enchaîné les approximations techniques, comme sa relance imprécise qui arrive dans les pieds de Camara où sa frappe termine juste à côté du poteau. De plus, il a semblé à court de forme. L’autre grand flop fut Alejandro Bedoya. Dans un système devant lui convenir avec un milieu technique doté notamment de Veretout à ses côtés, il n’a pas su montrer son vrai visage. Face à Bordeaux, il faudra une assise défensive plus présente avec, comme d’habitude, un Djilobodji en état de grâce et un milieu offensif plus créateur (Veretout remplit parfaitement ce rôle, car il ne lorgne pas sur le travail défensif).

Voici l’équipe la plus probable face aux Girondins :

Riou - Cissokho - Vizcarrondo ou Cichero (en fonction de la forme du premier) - Djilobodji - Veigneau - Deaux (tout le monde a le droit à une seconde chance ?) - Touré - Gakpé - Veretout - Bessat - Djordjevic.

Au stade Chaban-Delmas, les 2 000 supporters nantais attendus en parcage et qui auront fait le déplacement devront donner de la voix et remuer ce stade qui est bien souvent trop mou, en espérant la même issue que chez le voisin rennais. Sur ce, Allez les Jaunes et Verts.

Charles Bézy

Avant match Bordeaux - Nantes (L1-J13)
Lire la suite

Afficher plus d'articles