Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Bilan FC Nantes saison 2012-2013 : les retransmissions TV

Publié le 27 Mai 2013

Tout comme l'arbitrage, le calendrier et plus particulièrement les dates de retransmissions TV jouent sur le sportif et donc sur les résultats d'une équipe. Ce sont des éléments extérieurs au club à prendre en compte.

La tableau ci-dessous rappelle les retransmissions qui ont concerné le FC Nantes lors de cette saison 2012-2013, le "J" étant mis pour "journée" :

Multiplex beIN

(Vendredi)

beIN max

(Samedi)

Eurosport

(Lundi)

Adversaires

Points

Adversaires

Points

Adversaires

Points

Istres J1

1

Nîmes J2

1

Le Mans J5

3

Laval J3

3

Lens J9

3

Guingamp J7

1

Tours J4

3

Auxerre J15

3

Dijon J11

3

Arles J6

0

Monaco J12

3

Clermont J17

3

Ajaccio J10

0

Angers J13

3

Sedan J19**

1

Le Havre J8

1

Caen J18

3

Lens J27

3

Châteauroux J14

1

Laval J21

1

Dijon J29

0

Niort J16

1

Le Mans J23

3

Châteauroux J32

3

Nîmes J20

0

Arles J24

1

Clermont J35

0

Tours J22

3

Guingamp J25

0

Caen J36

3

Angers J31

0

Le Havre J26

3

 

 

Niort J34

3

Ajaccio J28

3

 

 

Sedan J37

3

Monaco J30

1

 

 

Istres J38

1

Auxerre J33

1

 

 

 

 

 

 

 

 

Total points

(Nbre de matchs)

20

(14 m)

 

29

(14 m)

 

20    

(10 m)

** : le match à Sedan a eu lieu dimanche 23 décembre et non le lundi 24 décembre (veille de Nöel).

En 38 matchs de Ligue 2, le FCN a été diffusé :

  • 14 fois le vendredi lors du multiplex de beIN : le FCN était très souvent le match directeur de la soirée. Moyenne de points par match : 1,4
  • 14 fois le samedi sur beIN Max comme affiche. Moyenne de points par match : 2,1
  • 10 fois sur Eurosport : 2.

Des mots pour qualifier ce calendrier à première vue : surmédiatisation et étalement.

On constate que le FCN a préféré le créneau du samedi au niveau des résultats. Bizarrement le second créneau le plus prolifique du club est le lundi sur Eurosport, créneau qui lui a été très souvent fatal ces dernières saisons en L2.

Ce calendrier est irrégulier sur l’ensemble de la saison. On voit clairement que beIN par l’intermédiaire de sa chaine beIN max a accaparé le FCN durant l’hiver. De la 21ème à la 30ème journée, le FCN a été diffusé 7 fois le samedi, dont 4 fois d’affilée sur ce créneau (série Le Mans/Arles/Guingamp/Le Havre).

Cette emprise sur le FCN a eu quelques dommages collatéraux :

  • la période hivernale coïncide avec le calendrier de la coupe de France et par exemple le match contre Epinal était entre Laval (J21) et Tours (J22). Le FCN s’est retrouvé avec 3 matchs à jouer en 7 jours, seul club avec ce ratio parmi les 19 clubs de L1-L2 qualifiés pour les 16èmes de finale. Le FCN n’avait pas son mot à dire face au diffuseur alors qu’un club comme Istres avait réussi à décaler son match du vendredi au samedi pour gagner un jour de récupération (3 matchs en 9 jours dans leur cas après ce report). Le FCN est plus populaire qu’Istres alors on le force à respecter des créneaux pour faire de l’audience mais pourquoi devrait-il subir les conséquences sportives derrière ? Pour ne pas cesser sa marche en avant vers la L1 le club avait été forcé d’aligner une équipe "bis" expérimentale contre Epinal. Le FCN est le seul club professionnel qui n’a donc pas eu les mêmes chances de qualification que les autres.
  • Le quota des matchs sur le créneau du samedi a été épuisé et en fin de saison Eurosport a pu récupérer le jouet « FC Nantes ». 3 diffusions en 5 matchs (Châteauroux, Clermont et Caen). Mais surtout Eurosport a pu appliquer la même politique que beIN à savoir : « peu importe les intérêts sportifs du FCN on veut de l’audience ». Ainsi on se souvient tous de la polémique qui a entaché le match Dijon-FCN de la 29ème journée. Djordjevic n’avait pas pu jouer ce match car le sélectionneur de la Serbie l’obligeait à venir en sélection. Le FC Nantes avait demandé à Eurosport de jouer le dimanche, comme cela avait été le cas contre Sedan lors de la 19ème journée de L2, match initialement prévu le lundi 24 décembre. Bien sûr la requête avait été refusée. Le FC Nantes n’avait pas eu le temps de se révolter à la manière de Plabennec et de Moulins en coupe de France qui ont fait plier Eurosport. Au final le club a joué ce match sans Djordjevic, sur un terrain injouable. On se demande encore comment M. Chapron a pu laisser jouer ce match alors que certains coins de terrain étaient inondés, corners tirés hors du quart de cercle réglementaire...au cas où certains n'ont pas fait attention sur le 2ème but dijonnais...non valide.

Ce qui est choquant c’est toujours le choix du diffuseur. Le FC Nantes a vu ses matchs contre des clubs jouant le maintien comme Arles, Ajaccio, Laval, Le Mans être mis en avant le samedi alors que dans le même temps des matchs à enjeu plus important pour le podium avaient lieu le vendredi dans le multiplex. Les matchs contre Châteauroux ou Clermont sur Eurosport méritaient également une diffusion le vendredi dans le multiplex. Il n’y a pratiquement pas un match du FCN qui est passé inaperçu cette saison auprès des diffuseurs…à part le dernier à Istres où beIN a profité du fait qu’il n’y avait plus rien à jouer pour le FCN. Alors oui il est certain que le supporter nantais est content de voir son club sur le devant de la scène mais quand l’exposition devient abusive attention aux dégâts !

Ce qui a beaucoup pénalisé le FCN ces dernières saisons en Ligue 2 est l’enchaînement de 2 matchs rapprochés par semaine : diffusion le lundi puis diffusion le vendredi. Un tel calendrier est défavorable. La récupération est inconstante. Les adversaires jouent plus régulièrement. Les résultats sont connus à l’avance ce qui rajoute de la pression. Si tous les clubs subissaient le même rythme décousu, il n’y aurait pas sujet à discuter. Mais nous savons bien que c’est impossible. Il n’y a que 36 matchs par saison le lundi, les 2 dernières journées se jouent en simultané le vendredi sur le diffuseur principal. Nantes a été diffusé 10 fois le lundi. Il reste 26 matchs pour les 19 autres clubs. Frappant…

Pour la petite histoire on se souviendra qu’une équipe comme Troyes qui est montée en L1 la saison 2011-2012 a eu son premier match diffusé sur Eurosport lors de la…30ème journée seulement ! Et devinez contre qui c’était : le FC Nantes. Cela signifie que les troyens ont joué leurs 29 premiers matchs dans le cadre du multiplex (soit du vendredi, soit du mercredi quand il y avait 2 journées par semaine) . Cela fait rêver en matière de régularité…cela aide pour préparer les matchs sereinement et conserver les automatismes. Le turnover est moins obligatoire quand on joue tout le temps le même jour de la semaine.

Ce qui est rassurant avec la montée en Ligue 1 c’est que le FCN va être médiatisé mais de manière plus raisonnable. On ne verra pas un FC Nantes-Sochaux un vendredi soir sur beIN ou un dimanche soir sur Canal +, les créneaux sont déjà tous pris à l’avance par le PSG, l’OM et l’OL. On peut espérer jouer régulièrement le samedi ou le dimanche, des créneaux avantageux pour les supporters qui, espérons le, rempliront les travées de la Beaujoire régulièrement pour montrer que le peuple nantais est de nouveau présent pour pousser son équipe et l’aider à se stabiliser en Ligue 1 de nouveau.

 

 

Commenter cet article