Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

« Et là, tu la siffles pas la faute ? Fils de p*** ! »

Publié le 8 Décembre 2012

Ceci est un premier article avant un suivant qui apportera des circonstances atténuantes ainsi que les preuves de celles-ci concernant le comportement de Filip Djordjevic lors du match Nantes-Niort.

Il faut commencer par revoir l'action qui amène au carton rouge du joueur en la décortiquant. Au départ, deux joueurs niortais accrochent (légèrement mais la retenue existe) le maillot de Djordjevic. Il est désabusé de perdre le ballon en fin d'action pour 2 raisons : il réalise un match très médiocre (il n'est pas le seul) et le peu de fois qu'il a réussi à faire la différence il subit des gestes d'anti-jeu de la part des niortais devant un arbitre qui ne dit rien. Ainsi, en fin de 1ère mi-temps, il a l'occasion de partir en contre mais Glombard fait une grosse faute pour annihiler l'action. Même sur la radio France Bleu Loire Océan, Olivier Quint (consultant de la radio et ancien joueur du FCN) a parlé de cette action qui aurait dû amener à une sanction envers l'ancien nantais. 2ème carton jaune synonyme d'expulsion (il a pris un carton jaune pour simulation en 1ère mi-temps). Je ne sais pas vous mais moi j'ai trouvé injuste de voir Glombard sortir du terrain lors d'un remplacement et non lors d'une expulsion.

Rem : dans le prochain article, ce fait de jeu sera davantagé développé avec de nouvelles preuves apportées, notamment provenant d'un podcast de la Radio Sun qui relate l'action en direct.

Il ne faut pas oublier que ce même arbitre a distribué en 1ère mi-temps un carton jaune pour une main de Lafourcade (Niort), faute qui semblait bien moins grave que l’annihilation de la contre-attaque nantaise. Les arbitres de L1 n'arrêtent pas d'expulser à tout va les joueurs rapidement (ceux qui regardent la L1 savent de quoi je parle) et là M. Moreira ne le fait pas. En 2ème mi-temps, la même action se reproduira mais en faveur de Niort. Cichero qui a fait la faute prendra un carton jaune lui. 2 poids 2 mesures.

Pour en revenir à Filip, sa réaction s’explique en partie même si les insultes ne sont pas acceptables. Si vous avez vu le match de manière attentive, vous verrez que les nantais ont été très mauvais dans le jeu (c’est unanime de la part de la presse et des supporters qui ont vu le match) mais que beaucoup de fautes nantaises étaient sifflées pour Niort alors que dans l'autre sens c'était beaucoup moins le cas. Nous demandons de la cohérence. Sebastien Moreira a été incompétent sur beaucoup d’actions et il a clairement manqué d'équité.

Son bilan avec le FCN commence à peser. Il a arbitré le club 2 fois pour autant de matchs mal arbitrés (dernier match : Caen 1-0 Nantes, 1er match de la saison 2009-2010, il refuse un but valable à N’Diaye pour une faute imaginaire de Shereni sur Thébaux qui a raté sa sortie aérienne sur un corner).

Les joueurs doivent montrer l’exemple, le comportement de Djordjevic est inacceptable, surtout à 20 secondes du coup de sifflet final. C’est une faute professionnelle il doit être sanctionné aussi bien par la commission de discipline que par le club auquel il donne une mauvaise image. Cependant, cela traduit un véritable ras-le-bol de sa part. Il est sous pression ces derniers matchs. Il n’est pas en réussite. Il manque de confiance. Ses nerfs ont lâché. Les joueurs professionnels sont à cran. Djordjevic sait qu’il réalise avec ses coéquipiers le plus mauvais match de la saison et en plus l'arbitre est clairement en train de protéger les adversaires.

En complément de cet article je vous propose deux choses : quelques exemples de suspensions données à des joueurs qui se sont pris directement à l'arbitre et aussi une analyse d'un supporter du FCN qui propose de sanctionner aussi bien les arbitres qui ne font pas leur mea culpa ainsi que les joueurs qui salissent l'image du club.

*Suspensions qui peuvent servir d’étalonnage (ou pas) pour juger de la sévérité de la suspension de Djordjevic

1) En août 2007, Kallström (OL) avait pris 1 match de suspension pour avoir craché en direction d’un arbitre. Est-ce que cracher est aussi grave ou plus grave que des insultes ?

2) En 2009, Bagayoko (FCN) avait pris 6 semaines de suspension pour avoir bousculé M. Poulat.

3) En 2010, Diarra (Bordeaux) avait pris 6 matchs pour avoir bousculé et fait tomber M. Bien. On peut imaginer que des insultes sont moins graves que la violence physique.

*Analyse intéressante de la part d’un Anonymous du FCN :

1) L’arbitrage de mauvaise qualité devrait être sanctionné. Dans le cas de Moreira il n’a pas joué son rôle de médiateur durant le match et a plutôt envenimé certaines situations. C’est un mauvais arbitre en plus de mal lire le jeu. Il n’arrive pas à gérer les 22 acteurs. Ce n’est pas le seul dans ce cas là, je soupçonne que pour arriver arbitre professionnel de nos jours, il faut davantage de relations que de qualités dans son arbitrage (propos avérés quand on a pris connaissance du livre « A bas l’Arbitre » de Bruno Derrien, ancien arbitre international de football).

2) Un joueur qui se comporte mal envers l’arbitre doit être sanctionné mais le contexte doit être pris en compte. Une insulte sortie par un caïd qui prend un rouge après avoir réalisé un tacle que l’arbitre a jugé dangereux ou une insulte sortie par un joueur qui ne voit aucune sanction contre son/ses agresseurs durant un match n’a pas la même valeur : l’un veut jouer au patron et conteste l’autorité de l’arbitre, l’autre a juste peur de son intégrité physique.

3) La sanction de la Ligue n’est pas la seule sanction que le joueur doit subir en cas de comportement inapproprié. Concrètement, Filip Djordjevic devrait se voir infliger une sanction par le club (en plus des matchs de suspension) de façon intelligente : « tu te rends compte que tu n’as pas été très professionnel, tu vas aller entraîner les U13 un peu pendant ton temps de repos, cela te fera du bien et cela leur fera plaisir » (exemple parmi plein d’autres du moment que cela sert l’intérêt général du club). Nous sommes un club formateur et nous devons défendre cette image. Rennes l’a fait avec M’Vila même si ce dernier avait un casier plus lourd, un récidiviste.

Commenter cet article