Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Le FCN réclame sa part de la recette du match de coupe de France contre le FC Dieppe...et c'est normal !!

Publié le 31 Janvier 2013

On dit toujours que le club professionnel qui joue un club amateur se doit de laisser la recette au nom du respect pour le club amateur dont le budget est moindre.

Il faut faire attention à ce raccourci. En effet, le contexte du match a toujours son importance. Il ne faut pas généraliser si facilement cette « coutume ».

Resituons donc le contexte du match entre le FC Dieppe et le FC Nantes.

1) Dieppe joue à domicile, dans son enceinte. La FFF n’a pas forcé le club à déménager dans un stade plus grand. De même le club n’a pas fait une demande pour jouer dans un stade plus grand et donc récupérer une plus grande somme d’argent. Souvent quand le « gros » laisse la recette au « petit » c’est que celui-ci a accepté ou voulu jouer dans une enceinte plus grande. Comme le club amateur perd en chances de remporter le match en jouant dans une enceinte plus grande qu’il  connaît peu (voire pas du tout), lui donner la recette est une sorte de compensation en cas d’élimination. Dans le cas du FCN, cela ne s’applique pas.

2) De plus, lors de ce match, le FCN a perdu Olivier Veigneau sur blessure. Le club doit payer les soins donnés au joueur. Cela coûte de l’argent.

3) Le FCN a dû payer le déplacement jusqu’à Dieppe (40000 euros selon Franck Kita, source : article « 20 minutes » de David Phelippeau).

4) Le FCN est un club qui ne roule pas sur l’or et qui essaye de gagner en autonomie financière. Toute rentrée d’argent légitime est bonne. Contexte de crise financière.

5) A la fin du match, joueurs et entraîneur dieppois ont accusé à demi-mot Filip Djordjevic d’avoir simulé pour obtenir son pénalty. A les écouter ils parlaient de vol. Cette réaction montre que le match ne s’est pas fini sur une bonne ambiance. Le FC Dieppe a été mauvais perdant. L’un des joueurs a même pris comme référence le personnage de Jean-Michel Aulas pour se plaindre.

Pourquoi le FCN devrait leur laisser sa part de la recette dans ces conditions ?

Le FCN a voulu un partage classique dans une rencontre classique.

La magie de la coupe de France a disparu et l’anecdote de la recette n’est pas le critère le plus important.

La disparition de la magie de la coupe de France est surtout due à d’autres éléments :

*au tirage par chapeau des 32èmes de finale,

*à la règle (contestable) portant sur l’homologation des stades

*aux matchs en semaine conjugués aux horaires inadaptés au monde amateur.

Questions en suspens :

Il faudrait savoir comment cela se passe habituellement :

* Est-ce que le club amateur fait la demande pour garder la moitié de la recette ? Dans quel délai ?

* Au contraire, est-ce que le club pro dit expressément juste après le match : « gardez la recette » ?

* Dans quel délai le club visiteur réclame-t-il habituellement sa part de recette ?

Commenter cet article