Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Articles avec #on garde la saison prochaine ? catégorie

On garde la saison prochaine ? Episode 5 : Issa Cissokho #OGLSP

Publié le 22 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Nom : Cissokho

Prénom : Issa

Date de naissance : 23 février 1985 (29 ans)

Poste : Défenseur droit

Nationalité : Franco/Sénégalaise

Formé au club : non

Carrière :

*Matchs en ligue 1 au FCN : 19 matchs pour 0 but.

*Matchs en ligue 2 au FCN : 67 matchs pour 2 buts

*Matchs internationaux : 2 matchs pour 0 buts



Arrivé en Juin 2010 à la Jonelière grâce à un contrat amateur, il devient finalement professionnel et effectue son premier match avec les pros en ligue 2 face à Châteauroux le 8 avril 2011 (0-0). Il est sélectionné par le Sénégal pour la première fois le 31 juillet 2013 avec son coéquipier Papy Djilobodji. Issa lié au club jusqu’en 2016 a bien progressé depuis ces débuts.


En effet, Issa est un joueur avec un parcours très difficile, de longues années de galère comme il le dit dans une interview de But Nantes : « Personne ne croyait en moi. Dans mon quartier, quand on me voyait, on disait : C'est Issa, ça sera CFA ou CFA2 ». Mais avec sa détermination et son courage, il a réussi ce qu’il voulait : gagner sa vie en pratiquant sa passion, le football. Aujourd’hui, il est l’arrière droit titulaire et indiscutable du FC Nantes. Certains supporters pensaient qu’il serait trop juste en ligue 1, mais il a réussi à nous prouver le contraire et en étonne plus d’un. Il fait même souvent partie de l’équipe type Ligue 1 de certains médias de foot.


Plus qu’un joueur, c’est aussi quelqu’un qui est très proche des supporters, notamment grâce à son compte twitter et ses apparitions dans la grande surface du Canal Football Club (surtout en père Noël ^^)


Alors Issa, on le garde ou on ne le garde pas ?

On garde la saison prochaine ? Episode 5 : Issa Cissokho #OGLSP
Lire la suite

On garde la saison prochaine ? Episode 4 : Ismael Bangoura #OGLSP4 Défriefing

Publié le 21 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Chers activistes, on va essayer d'occulter un peu le passé de Bangoura même s'il faut le rappeler à minima pour voir d'où Ismaël revient.

Ismaël en France c'est quand même un super ratio but / matchs, 112 buts pour 258 matchs hors FCN, à l'heure actuelle il a 29 ans avec 2 années passées au purgatoire, que ce soit dans un club comme Al Nasr Dubai (Emirats Arabes Unis), ou son début d'aventure avec le FCN où il est arrivé totalement à court de forme, malade que ce soit au niveau de sa santé et au niveau mental, car il en a vraiment pris plein la gueule ( osons employer les bons mots quand même !! )

Parlons du présent maintenant chers supporters, Ismaël en début de saison était encore en convalescence suite à un pépin de santé, il était cantonné à jouer en CFA, étant comme l'a dit le coach "en quelque sorte indésirable", car Michel ne comptait pas sur ses services, MAIS mais... Oui, la roue tourne (je vous épargne la célèbre phrase de Kaiser Franck), Ismaël a toujours été attentionné aux entraînements, volontaire, apportant plus ou moins la bonne humeur. Souvenez-vous il y a peu de temps, ce match contre Nice en Coupe de France, il a claqué une superbe reprise de volée sur le poteau / en dessous de l'équerre, si ce but était rentré, il aurait fait le tour de France voire du monde. Donc les prémices d'un retour de Bangoura à un bon niveau étaient présents. La suite vous la connaissez, ce but contre Lorient en toute fin de match, suite à une révolte amenée dans un premier temps grâce aux supporters, et par les choix du coach pour aller chercher les 3pts.

Quelques lignes au-dessus, on vous disait qu'Ismaël était un bosseur, Rémy Riou l'a confirmé et a défendu son coéquipier lors des interviews d'après match (R.Riou « je suis très content pour lui , il a vécu des moments difficiles , sportif et extra sportif, il a jamais rechigné , il a toujours travaillé, toujours été présent à l’entrainement, et en plus il était bon à l’entrainement, donc voilà il est récompensé par tout le travail fait en amont, malgré qu’il ait été critiqué et banni un peu , c’est un très grand professionnel, et c’est un super mec ). Avec la confiance / la joie de vivre de notre groupe, les supporters à 200 % derrière eux, les joueurs peuvent se transcender, certains retrouver leurs niveaux, à n'en pas douter Ismaël devrait pouvoir profiter d'une confiance retrouvée de la part du coach qui a instaurer la "méritocratie" depuis son retour à la Jonelière.
Dans son interview d’après match il a tenu à remercier tout le club Y COMPRIS LES SUPPORTERS qui le sifflaient il y a peu « Quand j’ai marqué tout le monde est venu vers moi, et surtout les supporters. Il y a des moments difficiles partout, quand c’est comme ça faut serrer les dents et travailler. C’est vrai que c’était difficile mentalement en début de saison, pour moi, passé des moments difficiles, mais j’étais toujours là, faut être fort mentalement surtout, et puis faut continuer à travailler... On va continuer jusqu’à la fin de saison»

Vous notez qu’il faut quand même avoir un super mental pour revenir en quelque sorte de l’enfer, après avoir été malade pendant des mois aux Emirats Arabes Unis, après avoir été la principale tête à découper suite à l’histoire (qui est toujours en cours d’instruction) de son transfert entre Al Nasr et le FCN. Bangoura selon vous est pour certains plus qu’un simple joker, car Filip va surement partir du FCN en fin de saison, il apporte de la vitesse, de la technique, un certain aplomb devant le but, on l’a vu contre Lorient, une seule frappe pour lui et ça a fait mouche. Donc Ismaël doit restez au FCN pour 92 % d’entre vous, il mérite une seconde chance à la vue de ses efforts quotidiens, et comme l’a dit Frédéric Antonetti au Canal Football Club de la semaine dernière « Oui, je le connais bien, je l’ai eu quand j’étais à Rennes. C’est un attaquant très très très adroit .Et peut-être que la recrue qui manque au FC Nantes, c’est Ismaël ».

Voilà, vous l’aurez donc compris, Ismaël vous souhaitez le garder au FCN, car il peut apporter des pistes différentes pour le coach, mais il nous a surtout donné une vraie leçon de vie, celle d’un homme qui est passé par tous les états, qui a été pointé du doigt par TOUS mais qui finalement à force de se retrancher dans le travail et avec le superbe état d’esprit de ce groupe, renaît tel le Phénix, espérons-le c’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Le prochain épisode demain ! Qui sera l’heureux élu ?

Résumé des épisodes précédents :

#OGLSP1 - Yohann Eudeline - On ne garde pas, en majorité (63%).

#OGLSP2 - Oswaldo Vizarrondo - On garde, en majorité (90%).

#OGLSP3 - Alejandro Bedoya - On garde, en majorité (87%).

#OGLSP4 - Ismaël Bangoura - On garde, en majorité (90%).

On garde la saison prochaine ? Episode 4 : Ismael Bangoura #OGLSP4 Défriefing
Lire la suite

On garde la saison prochaine ? Episode 4 : Ismael Bangoura #OGLSP

Publié le 16 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Nom : BANGOURA
Prénom : Ismaël
Date de naissance : 2 janvier 1985 (28 ans)
Poste : Attaquant
Nationalité : guinéenne
Formé au club : non
Carrière :
*Matchs au FCN : 16 matchs pour 3 buts.
*Matchs hors FCN : 6 clubs (dont le Gazélec Ajaccio, le Mans UC et le Stade Rennais FC) pour un global de 258 matchs et 112 buts.
*Matchs internationaux : 37 matchs pour 19 buts.

On ne reviendra pas sur l'imbroglio juridique autour de cette affaire extra-sportive dont la décision a été mise en délibéré par le tribunal de Lausanne, qui pourrait interdire le FCN de recrutement sur 2 périodes de mercato, mais ça vous le savez déjà. Côté terrain, Ismaël revient en grâce aux yeux de Der Zak' après être rentré en jeu à la 82e minute lors du derby de l'Atlantique brillamment remporté 3-0, profitant de l'absence heureuse de Serge Gakpé devenu papa quelques heures auparavant. Plus motivé et montrant de bonnes choses à l'entraînement et désormais en match (1 poteau contre Nice et 1 but contre Lorient), il a relégué en CFA Fernando Aristeguieta, en perte de vitesse et d'efficacité. Alors Bangoura, simple sursaut d'orgueil ou réelle percée pour concurrencer désormais Djordjevic, la tâche étant plus dure vu les buts qu'enfile comme des perles notre goleador serbe ?

Alors, à vous de nous donner vos avis et surtout : On garde la saison prochaine ?

On garde la saison prochaine ? Episode 4 : Ismael Bangoura #OGLSP
Lire la suite

On garde la saison prochaine ? Episode 3 : Alejandro Bedoya #OGLSP3 Débriefing

Publié le 14 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Encore une fois chers suiveurs, vous semblez tous sur la même longueur onde, à savoir garder notre américain, Alejandro Bedoya. Avec plus de 94 % de votes / commentaires positif vous souhaitez que le natif d’Englewood reste au FCN la saison prochaine.

Distinguons l’humain du footballeur.

Comme vous le soulignez à juste titre, Alejandro est un garçon plutôt discret loin des standards habituels des Américains, qui font le show sur et en dehors du sport. Personne intelligente qui s’est très bien fondue dans le collectif nantais, en même temps avec des Issa, Lucas and co, comment ne pas s’intégrer dans cette équipe ? Il apporte sa bonne humeur, et cette Américain Touch’, avec le désormais célèbre « I Believe that we will win », qui est reprit dans le vestiaire à chaque victoire et peut être bientôt dans les travées de la Beaujoire ? Autre chose le caractérisant, sa simplicité, son humour, si vous vous rappeler il y a quelques jours, voire semaines, Lucas avait posté un tweet de notre américain qui prenait un bain, s’en était suivit des joutes twitoresques (joutes verbales sur twitter mais très polisse) avec Lucas, et promettant que lui rendre la monnaie de sa pièce. Ça chambre, ça rigole, ça vit bien tout simplement.

En ce qui concerne le sportif, vous êtes aussi tous plus ou moins d’accord sur le fait qu’Alejandro est un joueur qui a d’indéniables qualités, un bon jeu de passe, une bonne vision de jeu, un jeu de tête qui pourrait se révéler plus utile si celui-ci était plus performant. En énumérant le mot « performant » c’est ce que vous retenez aussi, tout comme son caractère, il peut être discret dans le jeu, à savoir qu’il peut nous faire un superbe match, comme plonger physiquement et disparaître petit à petit. Certains d’entre vous le mentionne, il pourrait être un parfait joker, on peut rappeler le scénario de Lorient-Nantes, Nantes-PSG, Ajaccio-Nantes, où Alejandro était dans les bons coups, avec des égalisations qui auraient pu se faire, et avec 1 but à Ajaccio qui a permis au FCN se sortir du piège corse en marquant en toute fin de match.

En somme, en ce qui concerne l’humain, il fait l’unanimité et pour le footballeur, vous reconnaissez qu’il est bon, il peut avoir des coups de génie, mais il doit encore s’adapter au championnat , être plus régulier , et son positionnement pose question, l’a-t-on toujours utilisé à son bon poste ?

L’avenir nous le dire, et COME ON FCN !!

Résumé des épisodes précédents :
#OGLSP1 – Yohann Eudeline – On ne garde pas, en majorité (63%).
#OGLSP2 – Oswaldo Vizarrondo – On garde, en majorité (90%).

On garde la saison prochaine ? Episode 3 : Alejandro Bedoya #OGLSP3 Débriefing
Lire la suite

On Garde La Saison Prochaine ? Episode 3 - Alejandro Bedoya #OGLSP

Publié le 8 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Né le 29 avril 1987 à Englewood dans le New Jersey, Alejandro Bedoya comme tout bon Américain (mi-colombien, mi-USA et bientôt mi-français ! comment ça 3 moitiés c'est trop ?) qui se respecte aime le sport. D'autant plus que le grand-père et le papa ont été footballeurs, la dynastie Bedoya se doit de continuer. C'est donc bien vers le football, comme son frère Santiago qu'Alejandro se dirige. En 2005, il aide l'équipe de son lycée à remporter le championnat 5A de l'Etat de Floride. Il est désigné alors joueur de l'année. A l'université ? Même chose, nommé dans la catégorie meilleur joueur universitaire de l'année à deux reprises. Cependant, il ne gagnera jamais ce titre.

Alejandro a du talent, il est promis à un bel avenir. Mais pas en MLS Super Draft (l'antichambre de la MLS), préférant une autre vie à l'étranger.
En 2008, il signe un contrat avec le club suédois d'Örebro SK. Moins clinquant au premier abord que le championnat américain. Pendant deux ans, il parfait sa palette et développe son sens tactique, le jeu européen est bien plus différent que le jeu américain.

En 2010, il reçoit un vibrant hommage de la part de Lady Gaga qui lui dédie une chanson (oui oui il fallait la faire).


Un essai non concluant à Birmingham n'entache pas le moral de Bedoya qui en 2011 signe un contrat en faveur des Glasgow Rangers, son arrivée dans le club écossais est prévue pour janvier 2012. Sauf qu'à l'été 2011, l'Américain rejoint finalement la capitale écossaise. Les autorités britanniques lui ayant accordé un permis de travail, pourtant ce dernier n'avait disputé que 5 rencontres officielles sur son territoire lors des deux dernières années, bien loin des 75% exigés pour l'obtention du précieux sésame. La réputation montante du joueur a joué sans doute dans la balance.

Talentueux, Alejandro Bedoya quitte donc Örebro pour les Glasgow Rangers en août 2011. Malheureusement, Ibrox Park ne sera pas son royaume, 13 rencontres et puis s'en va. Une saison sans saveur, au cours de laquelle, Alejandro ne s'éclate pas, joue peu et n'apparaît pas vraiment comme un cadre pour son entraîneur Ally Mc Coist. La liquidation du club, sera la cause de son départ.
Retour donc en Suède. Helsingborgs l'attend, ville du nord-ouest de la Suède, à seulement 4 kilomètres des côtes danoises. Sa saison 2012-2013 est riche et pleine, 31 matchs pour 10 buts, titulaire indiscutable, participant aux rencontres d'Europa League. Bedoya, 6 buts en 20 matchs d'Allsvenskan se révèle. Cependant ses envies d'ailleurs se font ressentir, après la Golden Cup, qu'il remporte avec les USA, l'Américain ne souhaite pas rester en Suède et part donc à la recherche d'un nouveau club.

C'est le FC Nantes qui frappe à sa porte, Alejandro Bedoya accepte le challenge du tout juste club promu et signe un bail de 3 ans en faveur des canaris. Annoncé comme un milieu offensif relayeur, capable de jouer derrière l'attaquant, mais aussi bien sur les côtés, le natif d'Englewood attire l'oeil. Premier américain chez les canaris, les observateurs qui l'ont vu à l'oeuvre, n'en disent que du bien. Il prend part à son premier match en tant que titulaire (et quel match) face au PSG en août 2013. Jouant au coup d'envoi latéral, son positionnement changera au bout de 25 min, il terminera milieu offensif. Actif pendant la partie, il sera non loin d'inscrire un but, sa superbe tête étant sortie miraculeusement par Sirigu.
Par la suite, il alterne entre le banc et le terrain. Un joker de luxe, qui ouvrira son compteur face à Ajaccio lors de la 10ème journée, permettant au FCN de s'imposer en Corse 1-0. Il enchaînera 10 jours plus tard avec un second but, cette fois-ci, en CDL face à Lorient. Après un trou d'air, il permettra à la maison jaune de revenir dans la partie contre Valenciennes et sera auteur du but vainqueur à Marseille, portant son total à 4 buts en 14 rencontres.

Joueur technique, clairvoyant et très bon passeur, le positionnement d'Alejandro Bedoya est une énigme. Pire : placé derrière Filip Djordjevic, son talent n'a pas semblé être mis davantage en valeur. Cela est probablement dû à un manque de fraîcheur physique, il n'a pas eu de vacances depuis 5 mois (sauf en France), le championnat suédois s'arrêtant en juin. Bedo' a ainsi enchaîné avec la Golden Cup et donc la Ligue 1 directement. Ses performances sont pour l'instant intéressantes mais l'attente semble très grande autour d'Alejandro.

Et vous chers suiveurs, qu'en pensez-vous ?
Alejandro on le garde la saison prochaine ? Do you BELIEVE THAT WE WILL KEEP Alejandro ?

On Garde La Saison Prochaine ? Episode 3 - Alejandro Bedoya #OGLSP
Lire la suite

On garde la saison prochaine ? Episode 2 - #OGLSP2 Débriefing

Publié le 7 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Le second épisode de notre série vous proposait de débattre sur le fait de garder le troisième vénézuélien à avoir rejoint notre club de football fétiche, le FCN.

Inutile d’avoir fait une spécialisation en mathématiques pour comprendre que vous souhaitez garder Monsieur Oswaldo Vizcarrondo. En effet, plus de 90% d’entre vous souhaitent le garder ! Une majorité écrasante qui vante ses qualités intrinsèques, à savoir son placement, son mental et son agressivité, mais aussi sa complémentarité dans le duo qu’il forme avec Djilobodji, en défense.

Certains d’entre vous ont aussi souligné qu’il avait la gueule de l’emploi, avec son visage sévère, son look bad boy. El patron… un gaillard qui sera difficile de déloger dans la charnière centrale du FCN !

Les défauts qui lui sont reprocher sont, sans surprise, son manque de vitesse mais également son manque de tranchant dans les duels en un contre un. Cela n’a pas suffit à le voir se faire éliminer de l’effectif de la saison prochaine… dans vos votes au moins.

Vous avez tranché :
Oswaldo Vizarrondo, te conservamos !

Résumé des épisodes précédents :
#OGLSP1 – Yohann Eudeline – On ne garde pas, en majorité (63%).
#OGLSP2 – Oswaldo Vizarrondo – On garde, en majorité (90%).

On garde la saison prochaine ? Episode 2 - #OGLSP2 Débriefing
Lire la suite

On garde la saison prochaine ? Episode 2 : Oswaldo Vizcarrondo

Publié le 2 Janvier 2014 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Nom : VIZCARRONDO
Prénom : Oswaldo
Date de naissance : 31 mai 1984 (29 ans)
Poste : Défenseur central
Nationalité : vénézuélienne
Formé au club : non
Carrière :
*Matchs en ligue 1 au FCN : 18 matchs pour 0 but.
*Matchs hors FCN : 5 clubs en Amérique du Sud pour un global de 92 matchs et 14 buts.
*Matchs internationaux : 45 matchs pour 7 buts.

La saison dernière, la charnière centrale était formée de Cichero et Djilobodji. Si le second a conservé sa place de titulaire, le premier a été relégué sur le banc par son compatriote ci-dessus nommé : Monsieur Vizcarrondo.
Troisième vénézuélien à rejoindre l'effectif du FCN, il a imposé ses qualités au sein de la défense nantaise, c'est à dire une très bonne vision du jeu qui se traduit par un bon placement et beaucoup d'anticipation.
Cela compense un certain manque de vitesse diront certains. On en profite pour faire le parallèle avec Ahmed Madouni, dont le manque de vitesse lui a été régulièrement reproché. La saison dernière, lors de l'épisode qui lui avait été consacré, vous aviez considéré à l'unanimité qu'il n'avait pas le niveau pour la ligue 1. Le staff jaune et vert vous a peut-être écouté en ne le prolongeant pas et en le remplaçant numériquement par Oswaldo.
Ce dernier s'inscrit typiquement dans la lignée des défenseurs centraux sud-américains du FCN, avec Fabbri, Yepes, Cetto : un physique imposant, une grinta à toute épreuve et puis la tête de bad boy (ou de fouine au choix).

Inutile d'en faire tout un pavé, vous le connaissez très bien. Alors, comme la saison dernière, on a envie de vous poser la question : on le garde en Ligue 1 ? Comme on y est déjà, on vous demande finalement : On garde la saison prochaine ?

On garde la saison prochaine ? Episode 2 : Oswaldo Vizcarrondo
Lire la suite

Débriefing « On garde la saison prochaine ? » Episode 1 : Yohann Eudeline

Publié le 31 Décembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

Vous appréciez l'homme, son mental, sa combattivité, ses qualités techniques au point d'être parfois surpris qu'il n'ait pas plus de temps de jeu par rapport à d'autres joueurs.

En revanche, vous êtes une majorité écrasante à penser qu'il n'a plus du tout le niveau, souffrant souvent de la concurrence.

Globalement, vous lui reprochez des problèmes physiques considérant qu'il a tout juste le niveau Ligue 2.

Certains d'entre vous le voient partir rapidement (cet hiver) pour qu'il retrouve du temps de jeu autre qu'en CFA tout en lui remerciant grandement pour sa participation à la remontée du FC Nantes en Ligue 1 lors de la saison précédente.

Au final, vous êtes 37% à être POUR le garder la saison prochaine et donc 63% CONTRE.

Débriefing « On garde la saison prochaine ? » Episode 1 : Yohann Eudeline
Lire la suite

ON GARDE LA SAISON PROCHAINE ? Episode 1 : Yohann Eudeline

Publié le 26 Décembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS dans On garde la saison prochaine ?

En ce jour de Noël, l’équipe des FCN Anonymous vous propose de recommencer une série que vous avez, pour la plupart, particulièrement adorée l’année dernière et que nous avons adaptée : « On garde la saison prochaine ? ». N’oubliez pas de donner votre avis, et surtout d’argumenter car un avis sans arguments c’est un peu comme un sapin sans boules

ON GARDE LA SAISON PROCHAINE ? Episode 1

Né le 23 Maris 1982 à Caen, Yohann Eudeline, mesurant 1,81 mètre, se passionne rapidement pour le football mais ne parvient pas à intégrer le centre de formation du Stade Malherbe de Caen.
Il est formé dans des clubs de la banlieue caennaise où son jeu séduit.
Repéré par les dirigeants du SM Caen, il y signe un contrat pro à l'âge de 21 ans : son premier entraineur est Patrick Rémy.
Pour sa première saison en pro, il joue 32 matchs et inscrit 6 buts, participant à la montée du club en Ligue 1 en 2004.

Cependant, malgré un bon début de saison, il se blesse l'éloignant des terrains durant plusieurs mois ; le SM Caen est reléguée en Ligue 2.
De retour de blessure lors de la première journée de Ligue 2, à nouveau, une blessure assez sérieuse le prive de terrain.
Remplacé par Yoann Goufran qui réalise de belles performances, il ne parvient pas à retrouver une place de titulaire une fois opérationnel : il est donc transféré à Guingamp en 2006 où il retrouve Patrick Rémy.
Pour autant, il ne joue que 44 matchs sans inscrire le moindre but lors de ces deux années en Bretagne.

A l'age de 26 ans, il décide d'aller à Sedan où il réalise 4 saisons remarquables en étant replacé sur le côté gauche : il y joue l'essentiel des matchs du club jusqu'à inscrire 7 buts lors de la saison 2011-2012.

En Juillet 2012, il signe au FC Nantes ; lors de la saison 2012-2013, il y inscrit 4 buts participant à la remontée du club en Ligue 1.

Souhaitant depuis quelques années rejouer en Ligue 1, il voit son rêve s’exhausser.
Cependant, ses performances ne lui permettront de jouer que deux matchs suite à des pépins physiques.
En parallèle, la concurrence devenue sévère le prive d'un retour dans le groupe pro encore plus d'une place de titulaire : il aligne les matchs de CFA où ses performances sont là aussi en demi-teintes.

Alors les amis, Yohann, on le garde la saison prochaine ?

ON GARDE LA SAISON PROCHAINE ? Episode 1 : Yohann Eudeline
Lire la suite