Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyses Footballistiques

Rennes-Nantes (J8-L1) : A qui la suprématie bretonne ?

Publié le 29 Septembre 2013 par TEAM FCN ANONYMOUS

Quelques news de…Rennes ?

 

«5 ans d’abstinence, c’est long.».

Voici le slogan de campagne lancé par nos «grands amis» rennais avant ce match.

Et oui ! 5 ans que nous n’avons plus vécu le charme et l’ivresse d’un tel derby dans notre glorieux championnat français.

D’ailleurs, très peu de joueurs ont vécu le plus chaud des derbys bretons, tant sous le maillot nantais que sous le maillot rouge et noir (Armand pour sa première face à Nantes, Djordjevic, 5 ans après son premier passage en L1 pour vous donner quelques exemples).

Du côté du stade, le parcage nantais sera complet lors de ce match ; il va falloir que les supporters jaunes et verts montrent comment on supporte une équipe : nous connaissons tous la ferveur et l’ambiance de folie qui suit l’équipe rennaise et son stade de la Route de Lorient. Comme dans tous derbys, l’objectif sera la victoire même si la raison nous ferait dire qu’un nul serait un bon résultat, même s’il ne faut pas oublier que nous devons capitaliser un maximum de points afin de ne pas avoir de mauvaises surprises (le match face à Bastia, par exemple).

Côté Rennais, l’équipe reste sur une victoire probante face à (la faible) équipe d’Ajaccio (qui a certes gagné son premier match dans la semaine face à Lyon) et sur un nul soporifique face à Montpellier.

Face aux corses, les rennais ont montré une grosse efficacité à domicile, que nous devrons redouter, avec sur ce match l’homme providentiel, Foued Kadir.

Cependant, Kadir est retombé dans ses travers, comme son équipe (même si Montanier a fait tourner son effectif) qui a été dominé de bout en bout face aux champions de France 2012.

Mais, face à Nantes, Montanier va mettre l’équipe ; c’est pour cela que l’équipe la plus probable serait celle-ci :

Costil ; Danzé – Armand – Hountondji – M’Bengue ; Makoun – Pajot ou Konradsen (un des seuls joueurs à avoir apporté quelque chose lors du match face à Montpellier) – Féret (titulaire indiscutable, redoutable sur coups de pieds arrêtés) ; Pitroipa – Kadir – Oliveira (énorme depuis le début de la saison).

Du côté de nos petits canaris, la semaine fut pleine de rebondissements.

Une défaite (contestée) le dimanche face à la Lyon, et une victoire (surprise ?) face à Nice. Tout d’abord, la défaite face à Lyon est très discutable car le premier but de Djordjevic était totalement valide (validé par l’ancien arbitre Joël Quiniou sur les ondes de RMC), et à 1-0 au bout de 4 minutes de jeu, et même si les nantais ont ouvert le score, le match n’aurait pas été pareil, surtout après la série de 6 matchs sans victoires que vivait l’OL.

Et puis, on a eu le droit à l’embellie de la semaine face aux Aiglons où nos Canaris ont sorti un match abouti avec un Gakpé en grande forme (moi qui disait lors de mon dernier article qu’il était en méforme, il m’a contredit pour mon plus grand bonheur) et un Cissokho de génie.

Cependant, nous devrons encore attendre pour voir les débuts d’Audel sous le maillot jaune et vert, absent tout comme Veigneau, Nicolita

L’équipe la plus probable devrait être celle-ci :

Riou ; Cissokho – Vizcarrondo – Djilobodji (ces deux-là font de paires) – Alhadur ou Cichero (ce dernier vient de revenir, donc il ne faut pas précipiter son retour car il peut rechuter, même si Alhadur a montré quelques faiblesses face à Nice) ; Deaux – Touré ou Veretout – Veretout ou Bedoya (le trio Deaux-Touré-Veretout marche parfaitement depuis le match face à Nice, voire même face à Lyon) ; Gakpé – Bessat ; Djordjevic (toujours aussi efficace).

Face à notre ennemi de toujours, une victoire est obligatoire, afin de « faire plaisirs aux supporters », comme l’a dit MDZ.

Je n’ai rien a ajouté à part, pour les quelques chanceux, de passer un bon match et de mettre une ambiance de folie à l’extérieur. Mais surtout, Allez NANTES !!!!!!

 

Rennes-Nantes (J8-L1) : A qui la suprématie bretonne ?
Commenter cet article